Un policier posté au quartier général de l’ICAC a fait usage de son arme à feu alors que dit-il, était au téléphone avec son épouse dans la nuit du dimanche 19 mai. Ce dernier a été interpellé et interrogé par les éléments de la CID de Moka.

Le constable qui est affecté au poste de contrôle à l’entrée de la cour où se trouve le bâtiment de l’ICAC, a expliqué qu’il aurait des problèmes dans son couple et qu’il aurait fait usage de son arme à feu pour faire peur à sa femme lors d’une conversation téléphonique avec elle. Une enquête a été ouverte pour corroborer ses dires. 

C’est son collègue qui est venu le relever qui s’est rendu compte qu’il manquait une balle dans l’arme à feu.