Poste de Police de Terre-Rouge

La Criminal Investigation Division (CID) de Terre-Rouge a découvert un revolver Akkar de calibre 12mm, chargé de deux balles, dans une plantation de “margoz” à Notre-Dame, Montagne-Longue, samedi soir. L’objet appartient à un chauffeur de 45 ans qui s’est fait désarmer lors d’une rixe. Ce dernier a déclaré à la police qu’un ami avait sollicité son aide pour inspecter sa plantation car ce dernier soupçonnait que des voleurs sévissaient.

Comme il est détenteur d’un permis de port d’arme, le chauffeur a apporté son revolver avec lui. Il a allégué qu’il n’avait pas l’intention de blesser quelqu’un, mais plutôt de faire peur aux voleurs. Mais dans le noir, le plaignant et son ami se sont égarés et ils se sont retrouvés dans la plantation d’un septuagénaire. Ce dernier et ses fils, âgés de 26 et 36 ans, montaient la garde dans leur plantation de “margoz”. Ils sont sortis d’un van et se sont dirigés vers le chauffeur et son ami. Ces derniers ont tenté de les faire comprendre qu’ils se sont perdus, mais le trio l’a accusé de vouloir voler des légumes. Pendant la discussion, le trentenaire a donné un coup avec sa torche sur la tête du chauffeur. Alors qu’il était abasourdi, les propriétaires de la plantation ont pris son revolver. Le trentenaire a réclamé Rs 100 000 pour lui restituer son arme à feu. Le ton est monté entre les deux parties et soupçonnant que le présumé agresseur puisse se servir du revolver, le chauffeur s’est dirigé au poste de police. « J’étais paniqué et ne savais pas quoi faire », a-t-il dit à la CID de Terre-Rouge. Et d’ajouter que son revolver et les balles valent Rs 52 870. Le plaignant avance qu’il a été blessé à l’oreille et il a souhaité être examiné par un médecin.

Plusieurs unités de la police dont la CID de Terre-Rouge, la police régulière de Terre-Rouge et Montagne Longue, la Divisional Supporting Unit (DSU) et l’Anti Robbery Squad, ont débarqué au domicile du planteur pour une perquisition. Rien d’incriminant n’a été découvert dans sa maison. Finalement, le trentenaire a conduit les policiers dans sa plantation où il s’est débarrassé du revolver. Les trois suspects ont été conduits au poste de police de Terre-Rouge où après un interrogatoire, le septuagénaire et un de ses fils ont été relâchés. Le trentenaire a, lui, été placé en détention policière. Ce dernier est attendu au tribunal de Pamplemousses ce lundi pour son inculpation provisoire. Cette enquête est menée par l’équipe des surintendants Behary et Boodhun, et assistée par l’inspecteur Derochoonee.