La longue attente des premières tendances a longtemps tenu en haleine la circonscription N°5 (Pamplemousses/Triolet). Alors qu’une bonne partie des autres circonscriptions avaient déjà affiché leurs premières estimations à midi, le dépouillement des bulletins de vote du N°5 n’avait toujours pas débuté à la Daneswock Sewraz Government School de Triolet. À défaut de résultats provisoires, les principaux candidats, agents et partisans des trois principaux blocs politiques avaient les yeux rivés sur leur téléphone pour vérifier ce qui se passait ailleurs dans les quatre coins de l’île.

L’ambiance était à la fois sereine et tendue du côté des deux Alliances Nationale et Morisien lorsque l’opération de décompte des votes a démarré aux alentours de 13h30. Les va-et-vient des Counting Agents, candidats en lice et membres de la presse se sont alors multipliés autour et dans les salles de dépouillement.

Le nom de Soodesh Callichurn, bourreau de Navin Ramgoolam aux législatives de 2014, revenait sans cesse au cours du décompte. Le suspense, en revanche, restait entier et les pronostics allaient bon train quant au classement des autres favoris à la succession des députés Sanjeev Teeluckdharry et Sharvanand Ramkaun, jusqu’à ce que le dernier nommé, candidat à sa propre succession, ne se rende devant la porte d’entrée de l’école Daneshwok Sewraz pour saluer les nombreux partisans de l’Alliance Morisien massés à l’extérieur. Il était aux alentours de 18h10, soit quelques minutes avant que les premières estimations ne soient enfin communiquées à la presse.

Le pointage donnait un avantage de 3-0 en faveur de l’Alliance Morisien, avec Soodesh Callichurn qui caracolait en tête avec 7 011 votes, suivi de Sharvanand Ramkaun et Jairajsing Luchoo avec respectivement 6 035 et 5 807 votes. Ça a été la douche froide pour les Counting Agents de l’Alliance Nationale, qui n’en croyaient pas leurs yeux en découvrant les résultats. Leurs poulains Rajiv Woochit avec 5 747 votes, Rajen Seetohul (5 038) et Robin Soonarane (4 977) avaient la mine déconfite.

Rajiv Woochit gardait toutefois un mince espoir de renverser la vapeur en s’octroyer la troisième place occupée alors par Jairajsing Luchoo. Le candidat a fait le tour des salles de dépouillement, mais devait finalement concéder la défaite après le deuxième pointage de 20h30 sur 30 000 bulletins. Soodesh Callichurn et ses deux colistiers creusant l’écart, avec leur plus proche poursuivant qui se dirigeait alors vers un nouveau 3-0 après celui de 2014…