C’est ce qu’on appel la surprise du début 2014. En effet, le ministre de la Jeunesse et des Sports Devanand Ritoo, a rencontré dans ses bureaux à Port-Louis la jeune nageuse Océane Cassignole, qui était accompagnée de son père actuellement en vacances à Maurice. Cette Française d’orgine mauricienne et qui est âgée de 13 ans est en première année minime et se trouve parmi les meilleures de sa catégorie dans l’Hexagone. Océane Cassignole est licenciée au Cercle des Nageurs de Béziers (Club français) et s’entraîne sous la houlette du réputé entraîneur, Philippe Lucas, celui-là même qui avait conduit Laure Manaudou au sommet de la natation mondiale.
Lors de la rencontre il était question de sa participation éventuelle aux Jeux des îles de l’océan Indien  2015 à l’île de la Réunion sous la bannière de Maurice. Le ministre était ravi de recevoir  Eric Cassignole et lui a promis tout son soutien pour que sa fille, potentielle médaillée aux JIOI, puisse intégrer l’équipe nationale de natation. La possibilité d’organiser des échanges sportifs avec son club et également la tenue à Maurice d’un atelier de travail dirigé par son entraîneur ont aussi été évoqués lors de cette rencontre. A noter que la nageuse est une spécialiste du 50 m brasse, du 400 m, 800 m et 1500 m nage libre .
Si effectivement Océane Cassignole est un atout pour Maurice, par contre à Week-End nous expliquons mal l’absence d’un représentant de la Fédération mauricienne de Natation (FMN) à cette rencontre de lundi dernier. Surtout s’il a été question de cette jeune nageuse, en raison de sa double nationalité, trouve une place dans l’ossature de la sélection mauricienne pour La Réunion 2015. A moins qu’il nous semble qu’au 3e étage de l’Emmanuel Anquetil Building on a vite oublié les conséquences à répétition lorsq’il fallait assurer la participation de Heather Arseth et Stéphanie Ah Quah aux JIOI de 2011 aux Seychelles.