Augmentation des cash prizes pour les lauréats des différentes catégories du National Sports Award, dont la 28 édition est prévue le 29 janvier à l’Intercontinental Hotel à Balaclava.
Les Sportsman of Year et Sportswoman of the Year recevront pour chacun un cash prize de Rs 100 000, soit Rs 25 000 supplémentaires par rapport aux vainqueurs de 2012. C’est ce qui ressort de la cérémonie de signature de contrats entre les partenaires associés à l’événement et le Mauritius Sports Council (MSC), hier au Hennessy Park Hotel à Ébène, en présence du ministre de la Jeunesse et des Sports, Devanand Ritoo.
Le président du MSC, Kris Appadoo, a, dans son allocution, laissé entendre que le National Sports Award est la « la fête des sportifs » et qu’il faut tout mettre en oeuvre afin que les sportifs se sentent vraiment valorisés. Kris Appadoo a remercié les sponsors pour leur soutien qui permettent de réaliser avec succès une telle soirée.
« Le ministre de la Jeunesse et des Sports et le MSC partagent la même vision, c’est-à-dire de mettre en avant les athlètes. L’augmentation des cash prizes en est la preuve puisque le ministre et moi-même avons jugé plus que nécessaire de revoir à la hausse le montant octroyé aux différents vainqueurs », a-t-il souligné.
Kris Appadoo a remercié les partenaires pour leur « fidélité » à l’organisation de la soirée de gala. Le président du MSC a affirmé que les sponsors jouent un rôle central dans la tenue de cette soirée récompensant les sportifs. « Je suis très heureux de vous avoir cet après-midi (Ndlr : hier après-midi) pour vous remercier directement pour votre support en faveur des athlètes qui ont fait honneur au pays. » City Sports, un des partenaires, remettra un voucher de Rs 1 500 aux 34 nominés de cette 28 édition.
De son côté, Devanand Ritoo a estimé que le National Sports Award est un moment exceptionnel pour les athlètes et c’est la raison pour laquelle il faut donner à cet événement une certaine dimension. « Cette cérémonie est le moment de dire merci aux athlètes pour ce qu’ils ont apporté au pays. Je profite de cet instant pour remercier tous les athlètes nominés ou non pour leurs efforts au nom du pays. Plusieurs athlètes ont fait honneur au quadricolore. D’ailleurs, le pays compte deux champions du monde en kick-boxing. C’est phénoménal. D’ailleurs, même s’il ne s’agit pas d’un sport olympique, les athlètes ont été bien récompensés par l’État avec notamment un cash prize de Rs 500 000 aux champions du monde. L’augmentation des cash prizes se poursuit avec le National Sports Award. »
Le ministre a par ailleurs fait mention de la participation des sportifs mauriciens à différentes compétitions l’année dernière, notamment aux Jeux de la Francophonie et aux championnats du monde de kick-boxing. Devanand Ritoo a aussi remercié les sponsors pour leur soutien financier. « Il serait difficile de soutenir nos athlètes sans l’appui du privé, qui reste un partenaire vital pour nous », a-t-il dit.