« Si mo fer politik vanzans, sa pei-la pa pou progrese », a déclaré le leader du parti travailliste au dernier congrès nocturne dans la circonscription no 10, à Caroline hier, mardi 5 novembre.

L’ex-Premier ministre se dit méfiant de la tactique d’influence du MSM en ce moment, soutenant que « bann MSM pe tom dan bann basses. Zot pe fer travay kominal. Zot pe fer travay dinflians kont mwa ».

Candidat dans cette circonscription, Navin Ramgoolam a expliqué qu’un deal entre Pravind Jugnauth et Paul Bérenger impliquerait un « tactical voting », justifiant que Paul Bérenger n’a aucune chance de devenir Premier ministre. « Papa inn fer piti asiz lor trone. Piti-la li enn marionet », a lancé le leader des rouges.

Navin Ramgoolam, Jim Seetaram et Reza Saumtally ont donné rendez vous aux habitants de Caroline, circonscription No 10, ce mardi 5 novembre pour un congrès nocturne.

Jim Seetaram, candidat au No 10, a lancé un mot d’ordre aux habitants contre l’abstention. « Nou pa ‘le ki ena labstansion. Li pou al a lankont Alliance Nationale. Pli bokou vot li pli bon pou PTr ».

Reza Saumtally a, pour sa part, a pointé du doigt la gestion du pays du gouvernement sortant. « A nou liber nou pei de klan familial, nepotism. Nou bizin vot pou lameritokrasi ek larelans lekonomi. Pandan sink-an nou pei finn azenou. Nou finn perdi nou bann drwa lexpresion ».

Navin Ramgoolam a également profité de son allocution pour annoncer que Hamid Moollan sera nommé président de la République dans une éventuelle victoire du Parti travailliste.