Depuis une semaine, 150 jeunes inscrits au Youth Employment Programme (YEP) et détenteurs d’un diplôme universitaire sont en stage dans les écoles primaires. Ils y sont pour observer le déroulement des cours ainsi que l’environnement scolaire en général. Le ministère de l’Éducation fera appel à leurs services dans le cadre de la mise en application du Nine-Year Schooling.
Le Programme Emploi Jeunes (YEP) a été introduit en 2013 avec comme objectif d’offrir un stage de formation rémunéré dans les entreprises privées. Ce programme est destiné aux jeunes âgés entre 16 ans et 30 ans, indépendamment de leurs qualifications. L’idée est de les aider à avoir une expérience industrielle. En 2015, le gouvernement a décidé d’étendre le YEP au secteur public en visant uniquement des détenteurs d’un diplôme universitaire. Jusqu’ici, selon nos informations, le gouvernement a placé 546 “degree holders” et 144 “diploma holders” dans différents ministères.
Celui de l’Éducation a donc choisi lui aussi de se tourner vers le YEP. Ainsi, les 150 stagiaires qui sont dans les écoles à travers le pays depuis la semaine dernière seront impliqués dans la mise en oeuvre d’un “holistic education programme” prévu dans le cadre du projet de Nine-Year Schooling. « In this connection, the services of trainees under the YEP have been enlisted », informe le ministère dans une circulaire envoyée aux chefs d’établissements au sujet de la présence de ces jeunes.
« C’est la première fois que nous accueillons les jeunes du YEP à l’école », nous disent pour leur part des maîtres d’école. Lors d’une réunion il y a quelques jours avec les Head Teachers, le ministère a informé ces derniers qu’il recrutera des jeunes pour l’enseignement de trois matières spécifiquement : health & physical education, the arts et civic education.
Au sein des écoles, les enseignants se demandent si les stagiaires du YEP seront recrutés sur une base permanente ou s’ils seront des contractuels pour des périodes déterminées. « Est-ce que les procédures du PSC seront respectées ? » lancent-ils.