Après leur concert à l’UNESCO le 3 décembre dernier, Jane Constance, non-voyante mauricienne de 15 ans, et Luan Pommier, malvoyante guadeloupéenne de 16 ans, réaliseront bientôt un autre rêve : le 9 août prochain, à l’auditorium Octave Wiehe, elles iront en effet à la rencontre de leurs fans mauriciens. Ces deux jeunes talents ont su surmonter leur handicap pour devenir des étoiles montantes du monde de la musique. L’événement se concrétisera grâce à la Global Rainbow Foundation, Ong ayant pour but l’autonomisation des personnes handicapées, mais aussi l’Omnicane Foundation, le principal sponsor.
Leur voix était pure et innocente, mais la maturité vocale y était ! C’est en ces termes que Tony Constance, le père de Jane Constance, se souvient du concert donné par les deux adolescentes à l’UNESCO le 3 décembre dernier. Rencontrées tout juste l’an dernier à cette occasion, elles sont aujourd’hui soudées par un fort lien d’amitié et s’échangent des e-mails. À l’UNESCO, elles se sont tenues par la main et ont fait fusionner leurs cordes vocales. « La salle était belle, on était impressionné. Le public, qui ne les connaissait pas, est resté deux heures à les écouter », se remémore encore Tony Constance, qui les avait accompagnées au piano. Remerciant les divers partenaires du concert à venir de « croire en leurs capacités », il souligne : « Jane et Luan sont déjà prêtes et enthousiastes. Il y aura des compositions propres à elles, mais aussi de la musique antillaise et du séga. » Les deux jeunes chanteuses se produiront d’abord en solo avant de proposer des duos.
Lors d’un point de presse ce matin au siège de l’Omnicane Foundation, le CEO, Jacques d’Unienville, a rappelé que la fondation parraine la GRF depuis 2012 à travers, notamment, une offre gratuite de prothèses aux amputés. L’Omnicane Foundation a par ailleurs offert un scanner vocal à Jane Constance, outil qui lui permet de scanner des documents avant de les écouter, ce qui lui est d’une grande aide dans ses études.
« Quand j’ai entendu Jane chanter pour la première fois, cela m’a profondément touché. J’ai tout de suite eu l’intuition qu’elle avait des chances d’être une star », devait confier le Pr Armoogum Parsuramen, président fondateur de la GRF et ancien directeur de l’UNESCO. C’est d’ailleurs grâce à lui que le concert à l’UNESCO a pu se concrétiser. Selon Armoogum Parsuramen, c’est lors d’un séjour en Guadeloupe qu’il a fait la connaissance de Luan Pommier. « Elle joue de la flûte et de l’harmonica, fait du piano et du violon… » C’est ainsi qu’il a tout de suite pensé à réunir les deux talents autour d’un concert. Le président fondateur de la GRF a tenu à transmettre un message en prélude au concert du 9 août : « Il faut voir dans chaque personne ses capacités, et non ce dont elle n’est pas capable. »
Par ailleurs, selon Armoogum Parsuramen, « Jane et Luan ayant été nommées ambassadrices de la GRF, leur mission est de servir les autres ». C’est dans cette optique qu’une distribution sera demandée au public à l’entrée. « On a réuni les fonds nécessaires pour l’organisation du concert. L’argent récolté sera utilisé pour aider les jeunes souffrant de déficiences visuelles en leur offrant des ordinateurs portables adaptés. » Le public pourra par la même occasion voir une exposition sur le Mahatma Gandhi.
Devraient être présents au concert la Présidente de la République Ameenah Gurib-Fakim, le vice-premier ministre et ministre du Tourisme Xavier-Luc Duval ainsi que d’autres personnalités. Outre l’Omnicane Foundation, le concert a pour sponsors Air Mauritius, Riu, Destination Experiences, Le Mauricia, Holiday Inn, Gold Models, l’UoM et Sound and Music Damoo.