Le Ministry of Health Employees Union a convoqué la presse ce matin pour présenter ses activités et actions dans le cadre du Nursing Day célébré demain samedi 12. L’occasion pour le président Amarjeet Seetohul de mettre en exergue les difficultés rencontrées par le personnel au quotidien et de réclamer surtout un meilleur environnement de travail.
Il y a près de 3 000 infirmiers et 1 000 Health Care Assistants dans le service public qui abattent un travail difficile afin d’offrir le meilleur service à la population, selon Amarjeet Seetohul, président du Ministry of Health Employees Union. Mais ce nombre ne suffit pas face aux différentes tâches qui leur sont confiées. Il y a un manque de personnel dans les établissements hospitaliers, dénonce-t-il.
Amarjeet Seetohul a déploré que les normes d’hygiène, de sécurité et de santé ne sont pas respectées dans certains établissements. Des bâtiments sont « vétustes » au point de représenter un gros risque pour la sécurité du personnel et, dans d’autres, le système de ventilation serait inefficace. Le syndicat des employés du ministère de la Santé réclame le respect des dispositions de la Health & Safety Act dans les hôpitaux.
Les cas d’agression rapportés sur le personnel inquiètent de plus Amajeet Seetohul, qui réclame davantage de sécurité. Le président de la Ministry of Health Employees Union a dressé auparavant l’historique du Nursing Day, qui a été décrété pour rendre hommage à la profession des infirmiers pour leur contribution dans le développement socio-économique.
Dans le cadre du Nursing Day, le syndicat fera une donation symbolique à deux organisations pour leur combat concernant des causes spécifiques : Lupus Alert et Missionnaire de Charité de Roche-Bois. Le Ministry of Health Employees Union organise à partir de la semaine prochaine un tournoi de football avec la participation du personnel de tous les hôpitaux. L’idée dernière ce tournoi : consolider l’esprit d’équipe.
Serge Jauffret, président de la General Workers Federation (GWF) à laquelle est affiliée le Ministry of Health Employees Union, est intervenu pour expliquer que la fédération a informé le ministère de la Santé par le biais d’une lettre de la situation au sujet des problèmes de santé et sécurité dans les hôpitaux.