La motion déposée par le député du PMSD, Adrien Duval, sur le « Non-Citizens (Employment Restriction) Exemptions (Amendment No. 3/Work Permit) Regulations 2019 », a été déclarée caduque par la Speaker Maya Hanoomanjee en l’absence de ce dernier hier soir à l’Assemblée nationale.

« Je m’étais levé pour aller faire des photocopies pour les besoins de l’opposition et ils ont profité de mon absence pour faire tomber ma motion », a expliqué le député.

Le député estime que cette manoeuvre a été réalisée « par exprès » afin que « des éclaircissements ne soient pas apportés » à cette motion.

« C’est l’exemple d’un gouvernement qui s’enfuit, ki pa pe kapav fer fas laverite. Le Whip du gouvernement et de l’opposition s’étaient déjà concertés sur l’agenda. La liste des orateurs ainsi que le temps accordé avaient déjà été planifiés ».

Adrien Duval a, ce mercredi matin, redéposé la motion à l’Assemblée nationale. Dan Baboo en a fait de même, indique le député, « par mesure de précaution ».

Cette motion aurait, selon Adrien Duval, « contraint le gouvernement à fournir des explications » car, dit-il, cette loi est « synonyme de discrimination » envers les étrangers mariés aux citoyens mauriciens dans leurs démarches pour l’obtention d’un emploi.

« Cette nouvelle loi entraînera ces étrangers dans une précarité sans précédente et empêchera leur développement professionnel ».

D’autre part, le député de l’opposition étudie la possibilité de déposer une motion de blâme contre la Speaker.