En solidarité avec le leader de l’opposition, Arvin Boolell, suspendu par le Speaker hier, vendredi 28 février, lors des travaux parlementaires, le MMM a décidé de boycotter la prochaine séance parlementaire.

C’est ce qu’a confirmé le leader des mauves ce matin, samedi 29 février, lors d’une conférence de presse à Ébène.

Pour Paul Bérenger, la façon dont le parlement siège est inacceptable. Il ajoute que les points soutenus par Ivan Collendavalloo au parlement hier n’avaient pas raison d’être. Il a égratigné au passage le Speaker Sooroojdev Phookeer. « Speaker, pena mo pou dekrir li, li pir ki Hanoomanjee ».

Il s’élève contre les « delaying tactics du gouvernement ». « Les « PQs, qui sont un aspect fondamental de la démocratie,  ne sont plus abordées », déplore le leader des mauves.

Les dernières législatives ont également été évoquées. Selon lui, si après un recount dans la circonscription no 19, Ivan Collendavalloo, le numéro 2 du gouvernement tombe, « c’est tout le gouvernement qui sera remis en question », plaide Paul Bérenger.