Retour en 1988. Pour replonger dans les souvenirs qui ont conduit aux premiers pas de Week-End/Scope sur le marché de la presse écrite locale. Un projet ambitieux et audacieux qui est venu combler des lacunes dans plusieurs domaines. La parole aux concepteurs et à quelques observateurs de la chose culturelle.
Le samedi 3 décembre 1988, une nouvelle publication débarque dans les kiosques. Une couverture colorée et dynamique qui annonce l’événement phare du moment : le spectacle son et lumière Il était une fois mille et une fées, présenté à La Citadelle. En format magazine sur un marché dominé par des journaux classiques, il met aussi en Une la série télévisée culte de l’époque, Santa Barbara, et va à la rencontre du groupe local Blue Notes. Parmi les sujets phares traités : une rétrospective de la semaine; des pages consacrées au showbiz; une interview de Manda Boolell, le Programme Organiser de la MBC; une quinzaine de pages consacrées à la programmation des deux chaînes de télévision disponibles (MBC et RFO); ainsi qu’une seconde partie axée sur les artistes internationaux, le cinéma, le sport et les jeux. Le tout présenté dans une maquette novatrice pour un magazine mauricien lancé à la fin des années 80.