Ils sont 977 recrues à avoir officiellement rejoint les rangs de la force policière. Parmi, 110 viennent de l’île Rodrigues et 162 sont des Woman constables. Les cinq meilleures recrues de chaque unité de la Police ont été récompensées par le Premier ministre. Ils étaient tous réunis, hier matin, au Gymkhana pour leur «passing out» devant un parterre de personnalités et leurs proches parents.
Les cinq recrues sont le constable Hypolite, originaire de  Rodrigues dans la catégorie de la police régulière, le constable Hajaree dans celle de la National Coast Guard(NCG), le constable Bardottier dans celle de la Special Supporting Unit(SSU) et la Police Woman ConstablePermall dans la police régulière. 
Le PM Navin Ramgoolam, également responsable de la sécurité d’intérieure, a d’abord tenu à féliciter les recrues rejoignant officiellement la Force Policière. Il a exprimé son appréciation quant au nombre grandissant de Rodriguais à travailler dans leur île ainsi qu’aux femmes de plus en plus appelées à «deal with»les dépositions faites par la gent féminine. Le PM a, par ailleurs, exprimé sa satisfaction quant àceux et celles ayant abandonné la formation au cours des six mois, après avoir réalisé qu’ils n’étaient pas faits pour ce métier: «This is important because one cannot do a job he does not want and as I always say, you can’t do everything; concentrate on what you can.» Et de déclarer à l’égard des nouveaux policiers : «You can be proud of yourselves and I share your pride. You’re stepping into a new world, with new responsibilities. You’ve chosen a noble job because you’ll be serving the public.»
Poursuivant dans la même ligne de pensée, Navin Ramgoolam s’attarda sur l’aspect de Police Service au lieu dePolice Force, soutenantque le public doit respecter l’uniforme que porte le policier. Il précisa, cependant, que «respect should be earned.» Ainsi, dit-il, il ne tolérera pas que quelqu’un manque de respect à l’uniforme de la police. Il précisa, alors, qu’une loi est en préparation à cet effet. Toutefois, prévient le premier ministre, les policiers doivent à leur tour servir dans un esprit de justice et d’équité et ne pas se reposer tant que le crime n’est pas résolu.
Avec la globalisation, les crimes ont évolué et il faut, dit-il, que la police puisse les combattre et cela passe par l’investissement des nouvelles technologies. À titre d’exemple, il a cité les radios qui en sont pourvues.
Abordant, ensuite, l’aspect de la formation au sein de la police, le PM a fait valoir que les policiers doivent toujours officier «without fear or favour»et que ceux interpellés par la police qui se servent des noms de hautes personnalités doivent être «treated even harsher.»
Navin Ramgoolam se félicita d’avoir appliqué le Crime Occurence System (COS) qui permet de mieux «monitor crime with more relevant information in time and statistics to act in a better way and boost police efficiency.»
Évoquant la Zone Économique Exclusive (EEZ), le PM a soutenu que Maurice fera bientôt l’acquisition de deux water jetset de 10 bateaux pour mieux la sauvegarder des activités illégales. Tout en abordant les cours auxquels plus de 3,000policiers ont eu droit depuis plusieurs années, le PM a fait valoir qu’il croit dans la motivation et non dans des promotions automatiques. «Those who make the effort and act with integrity and honesty need to be motivated and know that they can have a career and go right up. This is why there has been a delay», dit-il.
Le PM a conclu son discours en affirmant que son défunt père, Sir Seewoosagur Ramgoolam, avait postulé comme policier après ses études secondaires, mais n’avait pas été retenu en raison de sa petite taille.