On aurait pu penser que le non renouvellement du permis de travail de Cédric Ségeon présagerait des moments difficiles à venir pour l’entraînement Merven mais il n’en fut rien. Avec Swapneel Rama, il semblerait que Patrick Merven n’ait pas vraiment perdu au change, le cavalier mauricien ayant tenu la boutique en ramenant quatre précieux succès à son employeur et pour porter, par la même occasion, sa marque personnelle à neuf réalisations pour la saison en cours.
Les local boys ont la baraka en ce moment et Swapneel Rama n’échappe pas à la règle. Même si notre compatriote disposait d’une full card – la deuxième cette saison –  ce n’est que par l’entremise d’Arctic Sun qu’il a pu sauver sa journée. Il faut toutefois faire ressortir que le Mauricien a fait l’arrivée en quatre occasions, frôlant même la victoire avec Torero Dancer et Ruby King. Arctic Sun était cependant sa meilleure chance et il a été exact au rendez-vous, aidé en grande partie, il faut l’avouer, par la course suicide de Valere et Captain Magpie aux avant-postes.
« Arctic Sun était très bien mais je respectais beaucoup Kimberly Al. Les 1600m étaient un peu longs pour lui la dernière fois mais c’était le cheval à battre aujourd’hui. J’aimais beaucoup mon cheval et il ne m’a pas déçu. Il y avait beaucoup de pas dans la course et cela m’a avantagé. Arctic Sun a très bien accéléré quand je le lui ai demandé », nous a déclaré notre interlocuteur. Pour Patrick Merven, l’issue ne faisait aucun doute tant l’alezan avait été impérial à sa dernière sortie. « Arctic Sun avait gagné avec beaucoup d’autorité à sa dernière course et on était très confiant. J’avais demandé à Swapneel d’attendre au maximum car ses derniers 250m étaient explosifs. Il est vrai que des fois on n’a pas de passage, mais là il a tout eu en sa faveur et la dernière ligne droite de Swapneel était impeccable. Arctic Sun est toutefois un bleeder et il nous faut savoir espacer ses courses ».
Le duo Rama-Merven aurait d’ailleurs pu démarrer la journée sur une note victorieuse mais Torero Dancer a malheureusement subi la loi de Rebel’s Game. « Ce cheval a collectionné les placés ces derniers temps et je pensais que c’était cette fois la bonne mais on est battu par le favori. Il faut dire qu’il est assez compliqué à monter. Quand il met le nez devant en ligne droite, il donne l’impression d’être un peu green et cela lui coûte peut-être la victoire, sans toutefois vouloir diminuer les mérites de Rebel’s Game », nous a soutenu notre interlocuteur à son sujet.
« Je ne peux rien reprocher à Ruby King »
Ruby King a été égal à lui-même dans The Dhankuwar Gujadhur Cup et aurait sans doute pu viser plus haut s’il avait pu, comme convenu, commencer son effort à la route. « Je ne peux rien reprocher à Ruby King qui a fait une très belle course derrière Scorecard. Il y avait malheureusement un rideau de chevaux devant moi à la route et j’ai dû patienter plus que je ne l’aurais voulu. Il faut faire avec, mais je suis sûr qu’il aura son mot à dire d’ici la fin de la saison »
Et que dire de la très belle prestation de Lake Geneva sous ses nouvelles couleurs, l’alezan s’invitant sur le podium dans l’épreuve principale ? « Lake Geneva a fait une bonne course de rentrée. Ce n’était pas sa division mais il devrait progresser davantage après cette course. Je ne connais pas trop le cheval vu qu’on vient de faire son acquisition mais je pense qu’il peut aussi bien se défendre sur 1365m ». Beacon Flare a, pour sa part, fait preuve de beaucoup de générosité mais il est cette fois tombé sur plus fort que lui. Face à une opposition moins relevée, il ne fait aucun doute qu’il se montrera plus accrocheur si l’on se fie aux dires de son cavalier.
Si Supersonic Sam est à revoir, Big Lion a, en revanche, manqué de mordant pour sa course de rentrée, tout le contraire de Lion’s Print, serait-on tenté de dire. « La course de Lion’s Print est à oublier vu qu’il a manqué le départ. Il a développé la mauvaise habitude de vouloir mordre les autres chevaux en course. Il l’a fait à nouveau aujourd’hui et je pense qu’il doit courir seul aux avant-postes pour qu’il soit plus concentré ».