C’est un leader des mauves irrité par les remous au sein de son parti qui s’est exprimé aujourd’hui, samedi 19 mai, lors de la conférence de presse hebdomadaire de son parti au Henessy Hotel.

Il a entre autres évoqué la hausse des prix des carburants qui fait la une de l’actualité ces jours-ci. Le leader de MMM dit soutenir totalement la motion de rejet du leader de l’opposition, Xavier Luc Duval, sur cette question. Il met également en garde le gouvernement sur les conséquences de cette augmentation et précise que c’est un bouleversement pour le pays, « leffet boule de neige deja là et li pu ena bane leffet considerable dans les jours à venir,nu bizin fer attention so leffet cascade » a-t-il fait ressortir.

Mais ce sont les tergiversations de Steeven Obeegadoo sur les élections internes au MMM qui ont d’abord retenu l’attention de Paul Bérenger qui n’a pas caché sa déception: « Mo bien encoler pu sa bane ditord ki Steeven Obeegadoo inn fer la ».

Dans la même lignée, Paul Bérenger n’a pas été tendre envers ce remuant membre du bureau Politique et plusieurs autres membres du MMM qui contestent avant coup les élections du Comité Central et qui réclament son renvoi.  » Enough is enough, nune travay nu tou ki la pu fer mmm releve latet mais sak foi ki nune ressi ale de lavant, monsieur Obeegadoo vini ek cass nu elan ! » a-t-il lancé.

Le leader des mauves se dit néamoins satisfait de la non-participation de Steeve Obegadoo aux élections: « Li bon ki li pane poz candidat ! Pa cav contiyné coumsa, bizin tourne page, now is the time pu enn nouvo depart, assez ar sa zafer cass nu elan la ».

Pour rappel, Steven Obeegadoo et Françoise Labelle ne seront pas candidats aux élections des membres du comité central comme il a été annoncé, hier, lors d’une conférence de presse. Par ailleurs, la fille de Paul Bérenger, Johanna  a confirmé avoir déposé sa candidature hier soir, vendredi 18 mai « Après plusieurs années comme membre de la Régionale no 16, j’estime avoir, aujourd’hui, la motivation et les acquis nécessaires pour intégrer cette instance. », peut-on lire sur sa page Facebook.