L’ancien Chief Pharmacist du gouvernement fait son entrée au Pharmacy Council en tant que premier Registrar de cette institution. Gérard Requin a en effet été choisi parmi trois candidats à la suite d’un appel à candidatures lancé par ce Council. Sa nomination a été ratifiée mardi par le board de l’organisme.
Gérard Requin, qui compte une très longue carrière dans la fonction publique, n’est pas un inconnu dans la profession des pharmaciens, que ce soit dans le secteur public ou privé. Mais il n’avait pu se faire élire lors des premières élections du Pharmacy Council, en février 2016, pour décrocher un siège au sein du board. Ce conseil d’administration est composé de 16 personnes, dont huit membres élus, les autres étant des représentants de plusieurs autorités ainsi que des nominés du ministère de la Santé. De par sa fonction de Registrar, Gérard Requin agira comme secrétaire de cette instance de direction.
Depuis sa création, en février 2016, le Pharmacy Council a fonctionné au ralenti, et ce faute d’un personnel et d’un budget adéquats. Cependant, son board, présidé par Faizal Elyhee, n’a pas chômé et a entrepris, disent ses membres, un « travail de base approfondi » concernant la structure de l’organisme et d’autres aspects se rapportant à son fonctionnement. « D’après la Pharmacy Act, le Registrar est un poste important dans le fonctionnement de cet organisme. Le recrutement a été fait et les choses vont aller plus vite à présent sur le plan administratif. Nous allons pouvoir mettre en pratique certaines décisions prises par le board et correspondant aux attributions du Council stipulées dans la loi », explique Faizal Elyhee.
Soulignons que le bureau du Pharmacy Council est situé au 10e étage de l’Emmanuel Anquetil Building, à Port-Louis, soit dans le bâtiment abritant aussi le quartier général du ministère de la Santé. « Il y a certes des nominés du ministère au sein du board, mais le Pharmacy Council est un organisme  indépendant », font ressortir ses dirigeants.