Kelly Mary Fauvrelle est la fille d'une mauricienne établie en Angleterre

« Elle connaissait son meurtrier ». C’est ce qui ressort de l’enquête initiée sur le meurtre de Kelly Mary Fauvrelle, la jeune femme enceinte poignardée à mort dans le Sud de Londres, samedi 29 juin.

Jusqu’ici, deux individus ont été arrêtés puis relâchés après leur interrogatoire.

C’est aux alentours de 3h30 samedi que la police a été informée qu’une jeune femme faisait « un malaise cardiaque » à Thornton Heath, un quartier résidentiel dans le sud de Londres.

Sur les lieux, les urgentistes et la police ont retrouvé une jeune femme avec de graves blessures à l’arme blanche. La victime, fille d’une Mauricienne établie en Angleterre, était entre la vie et la mort lorsque les ambulanciers ont pratiqué son accouchement. Son bébé a été par la suite hospitalisé.

« Riley ».

Kelly Mary Fauvrelle avait déjà choisi le nom de son futur bébé. Selon les proches de la victime, cette dernière avait hâte de faire connaissance avec « Riley ». D’ailleurs une fête avait été organisée quelques semaines auparavant pour célébrer l’arrivée de l’enfant.

« Riley » se trouve toujours dans un état critique au centre hospitalier londonien. Le nourrisson a été placé sous respiration artificielle. D’après un membre de la famille : « C’est 50/50 s’il survivra ».