Le policier, un habitant de Bambous, à bord de son véhicule arborant le “jacket” de la police

Les frères Niroy et Nicolas Hazemoth, âgés de 30 et 22 ans respectivement, ont été traduits en cour hier et sont, par la suite, retournés en cellule policière. Une charge de “larceny” a été logée contre eux par un policier, qui habite Bambous.

Le policier en question avait été filmé au volant de sa voiture dans un état second présumé par les deux frères, le dimanche 16 septembre.

La cellule de communication de la police nous informe qu’aucune enquête n’a été initiée contre le policier, car aucune entrée n’a été faite en ce sens. De plus, au moment des faits, souligne la cellule de communication, le policier n’était pas “on duty” et il ne portait pas son uniforme.

La vidéo du policier a, elle, été publiée sur les réseaux sociaux et a fait le buzz.

Conduite dangereuse.

Niroy, Nicolas et trois amis revenaient d’une partie de pêche quand ils ont croisé une voiture qui circulait dangereusement sur la route. D’après les dires des frères Hazemoth, ladite voiture a même failli renverser un piéton.

Le véhicule s’est finalement arrêté à Médine et les amis se sont dirigés vers l’engin pour s’enquérir de la situation. C’est à partir de là que l’un d’eux a filmé la scène.

On y voit, au volant de la voiture, un policier qui ne semble pas dans son état. Interpellé, le policier arrive difficilement à articuler ses mots pour s’expliquer. Il a le regard hagard et les yeux rouges.

Au vu de son état, Niroy et ses amis lui préconisent de ne pas prendre le volant. Ils demandent au conducteur de sortir de sa voiture, mais ce dernier refuse. Ils récupèrent alors la casquette, la matraque ainsi que le gilet fluorescent du policier, qui leur lance : « Pa fer sa, ena perdi travay ladan ».

A un moment, le policier avale précipitamment quelque chose, tandis que les témoins autour de lui tentent en vain de l’en empêcher. Car ils soupçonnent qu’il s’agit, là, d’une substance illicite.

Les frères Hazemoth insiste auprès du policier pour qu’il les suit au poste de police de Bambous. Sans quoi ce dernier ne récupérerait pas ses effets personnels, lui disent-ils. Mais le policier démarre abruptement, alors que la portière avant gauche de son véhicule est ouverte.

Peu de temps après, Niroy Hazemoth s’est rendu au poste de police de Bambous pour remettre la casquette et le gilet fluorescent. En revanche, il a omis de rendre la matraque, qui était restée dans le coffre de la voiture.

Entre-temps, le policier a porté plainte pour vol.

Le lendemain, soit lundi, la police de Bambous a contacté cet habitant de La Valette, à Médine, pour lui dire de venir au poste pour répondre à certaines questions. Sur place, Niroy Hazemoth est arrêté pour vol.

Mardi, c’est au tour de Nicolas d’être inquiété. Il se rend aussi au poste de police pour répondre à des questions et se fait, dans la foulée, passer les menottes.

Les deux frères sont actuellement en détention en cellule policière : l’un au poste de La Gaulette et l’autre à Camp-Levieux.

Niroy et Nicolas Hazemoth sont représentés respectivement par Me Nirmal Busgopaul et Me Irvin Collendavalloo.