Arvin Boolell, désigné comme le porte-parole du PTr, a réalisé un coup d’éclat lors de la réunion de l’exécutif de cet après-midi. A peine les délibérations entamées, il a quitté la salle de réunion, visiblement hors de lui, en signe de protestation contre ce qui s’y est passé.
Alors qu’Arvin Boolell s’engouffrait dans sa voiture, il a évoqué la présence de « tapeurs » à l’intérieur. En principe, la réunion de l’exécutif du Labour devait décider de deux points, soit la participation aux élections municipales du dimanche 14 juin , avec l’enregistrement du parti demain à la Commission électorale et le choix des candidats au scrutin urbain par le leader du parti, Navin Ramgoolam.
La réunion de l’exécutif des rouges se poursuit en l’absence d’Arvin Boolell, désigné porte-parole depuis l’arrestation de Navin Ramgoolam dans l’affaire de la saisie des Rs 220 millions, dont Rs 110 millions en devises étrangères, dans trois coffres-forts à River Walk le vendredi 6 février dernier.