Depuis très tôt ce matin c’est le choc et la consternation totale chez les membres de la famille Bhogaloo de Rose-Hill. Après sa disparition depuis samedi matin, Mauricia Bhogaloo, 63 ans, atteinte d’Alzheimer, a été retrouvée hier après-midi dans un ravin à Camp-Levieux. Secourue par les pompiers et admise au Princess Margaret Orthopaedic Centre à Candos, elle devait rendre l’âme sur son lit d’hôpital aux petites heures ce matin.
Lorsqu’elle a été retrouvée hier après-midi, les proches de Mauricia Bhogaloo, dont son époux Georgy, devaient parler de miracle et penser à ce moment que le pire était passé. Mais vers 3 h ce matin, un appel téléphonique du personnel assurant le service de nuit au PMOC devait les bouleverser. « Pa ti atann enn zafer koume-sa ti pou arrivé. Kan finn retruv-li dan sa kanal-là, nou finn crwar ki nepli ena okenn danzer pou li. Cette nouvelle fut un véritable choc. D’autant plus qu’hier à l’hôpital elle semblant consciente de ce qui se passait malgré son début d’Alzheimer », témoigne le beau-frère de la victime, Tonio. L’autopsie de Mauricia Bhogaloo était prévue dans la matinée alors que les funérailles étaient fixées à 14 h cet après-midi.
Les témoignages recueillis auprès des membres de la famille indiquent que la victime n’a plus donné signe de vie depuis samedi matin. Mauricia Bhogaloo avait pris un bus de la CNT pour rentrer chez elle mais avec les déviations dues aux travaux de tout-à-l’égout à Camp-Levieux, elle n’avait plus ses repères et se serait perdue entre Camp-Levieux et Mont-Roches. La sexagénaire, habitant Plaisance, devait en principe rendre visite à sa fille résidant à Camp-Levieux. Mais Mauricia n’est jamais arrivée à son domicile. Des battues seront organisées dans la région en suivant l’itinéraire l’autobus en vue de retrouver cette mère de famille. Mais les recherches seront vaines.
Au fil des heures, de sérieuses craintes devaient être émises quant au sort de la sexagénaire surtout qu’elle était atteinte d’un début d’Alzheimer. Les membres de la famille devaient consigner une déposition au poste de police de Camp-Levieux à ce sujet. Mais ce n’est qu’hier que des habitants de la région devaient découvrir une forme humaine au lieudit Canal La Ferme à Camp-Levieux. Très vite, confirmation sera obtenue qu’il s’agissait bien de Mauricia Bhogaloo. Compte tenu de l’espace restreint où elle se trouvait, avec le visage dans l’eau, des pompiers et policiers seront appelés en renfort. Mauricia Bhogaloo a été secourue et transportée à l’hôpital avant de succomber aux petites heures ce matin…