Ça y est, les élections sont derrière la porte et il est grand temps de faire le ménage. Après un mois de campagne intensive, le paysage verdoyant de l’île s’est transformé en une sorte de tableau impressionniste où l’orange, le rouge, le bleu et le mauve ont envahi le pays. Un véritable eye sore coloré. Au lendemain du dépouillement des bulletins des votes, les partisans s’activent déjà pour tout nettoyer, astiquer, balayer.

Samedi. Les oriflammes orange et rouges flottent encore dans la capitale. Si les campagnes de nettoyage ont commencé dans quelques endroits, dont Rose-hill, c’est durant ce week-end que les oriflammes et autres affiches seront enlevées. “Les partisans vont s’organiser ce week-end”, nous confirme Daniella Bastien, Campaign Manager du MMM. Si le parti a, depuis le début, choisi d’utiliser le moins d’oriflammes et d’affiches géantes possible, les autres partis, eux, n’ont pas lésiné sur les moyens. “Nous avons lancé un appel à tous les candidats pour organiser des campagnes de nettoyage”, dit-elle. “J’espère que tous les partis s’accorderont pour nettoyer.”

Pour ce qui est des deux alliances, nous n’avons pas réussi à les contacter, mais il semblerait qu’elles aussi se préparent au grand nettoyage.