« Mo espere li resezi li ek li aksepte sa defet-la », a lancé Pravind Jugnauth en parlant de Navin Ramgoolam, à la State House, ce mardi 12 novembre, où s’est tenue la cérémonie de prestation de serment des ministres de l’Alliance Morisien.

Le Premier ministre a souligné que le leader du PTR « attaque l’image du pays » en s’en prenant à la Commission électorale. « Ce qui est plus grave encore venant d’un ancien Premier ministre », a souligné Pravind Jugnauth.

« J’ai gagné des élections, j’en ai perdu aussi. Mais à aucun moment je n’ai dit que les élections étaient truquées », a soutenu le chef du gouvernement. « Le vote de la population est sacré et il nous faut respecter cela ».