« Je suis serein », a déclaré le leader du MSM après son inculpation hier après-midi pour conflits d’intérêts devant la magistrate Meenakshi Gayan-Jaulimsing du tribunal de Port-Louis. Pravind Jugnauth intervenait hier soir lors du congrès de son parti à La Tour Koenig. Il a aussi exprimé sa confiance en le judiciaire et a prétendu avoir un « indicateur » au gouvernement. Les deux autres intervenants étaient les ex-ministres Nando Bodha et Showkutally Soodhun.
Le leader du MSM s’est adressé hier aux partisans orange de la circonscription N°1 (Grande-Rivière Nord-Ouest/Port-Louis ouest) lors du congrès à La Tour Koenig. Pravind Jugnauth affirme avoir le moral au plus haut niveau même après son inculpation sous l’article 13 (2) et (3) de la PoCA (Prevention of Corruption Act). En effet, il est provisoirement accusé de conflits d’intérêts dans l’affaire de la vente de la clinique MedPoint à la suite de sa déposition au siège de l’Icac (Independent Commission against Corruption). « Mo moral li byen byen ot… Mo moral defons plafon tou », a déclaré l’ancien ministre des Finances. Il a également dit qu’il a la conscience claire dans l’affaire MedPoint et qu’il n’a pas peur. « Mo ena confians dan la zistis ek dan la Cour… Dan ziz avek avoka », devait-il ajouter.
« Mo dir Navin Ramgoolam donn mwa lotorizasyon pou mo kapav prouv mo inosans devan l’Icac… Pou mo kapav dir seki finn ariv dan cabinet… Linn refize ! », a déclaré Pravind Jugnauth. Ce dernier a affirmé que sa défense repose sur ce qui s’est passé ce jour-là au conseil des ministres. L’ancien Grand Argentier qui veut se procurer les “minutes of proceedings”, a soutenu qu’il ne comprend pas les motivations du Premier ministre. « Lopital geriatrik enn secret deta sa ? Li pou poz atint a la sekirite leta ? », s’interroge le leader du MSM. Il soutient qu’il ne dira que ce qu’il aura le droit de dire, étant lui-même limité par les dispositions de la Official Secret’s Act.
Poursuivant son discours, Pravind Jugnauth a soutenu que « les Américains ont constaté que l’Icac n’est indépendante que de nom mais ne fonctionne pas indépendamment ». Et l’ex-ministre des Finances d’avancer : « Navin Ramgoolam servi l’Icac couma enn linstriman politik pou persekit adverser. » Celui-ci est d’avis que le Premier ministre essaye d’« évincer ses ennemis politiques ».
« De minis bizin al andan ! » Le leader du MSM a également fustigé le Parti travailliste. « Ena minis Ptr ki l’Icac pa fer nanye », a-t-il affirmé. Pravind Jugnauth a ajouté que le tender pour l’acquisition d’un centre médical gériatrique ressemble aux spécifications de la clinique MedPoint. Il a avancé que tout cela a été fait avant que le MSM n’entre au gouvernement et avant que Maya Hanoomanjee ne soit nommée ministre de la Santé. « A enn certain moman mo finn kit conseil des minis… Monn dir mo pa kapav partisip ladan », a expliqué Pravind Jugnauth. L’ancien ministre des Finances a déclaré que Rashid Beebeejaun a assisté à la réunion ministérielle alors qu’il est actionnaire dans la clinique MedPoint. Il a aussi indiqué qu’il a une « source » au sein du gouvernement. « Ena enn dimounn dan gouvernman kinn avoy mwa mesaz… Dir mwa fer atansyon », soutient-il. Il a soutenu qu’il allait refuser la caution mais que son « informateur » l’a fait changer d’avis.
Nando Bodha est également intervenu lors de la rencontre. Il a déclaré que le pays vit des « jours sombres ». Il a salué la solidarité des partisans du MSM qui sont restés toute une journée devant le siège de l’Icac et à la New Court House. L’ancien ministre du Tourisme a affirmé que Navin Ramgoolam veut instituer un « climat de terreur » dans le pays. « Se MSM ki finn batir lil moris modern ! », a-t-il dit.
Showkutally Soodhun a déclaré qu’il a le plus grand respect pour Paul Bérenger. « Li (Navin Ramgoolam) ti anvi fer dominer ek mo kamarad Bérenger… Zot dir mwa koul so bato », a-t-il avancé, faisant allusion à l’affaire « diffusing false news », dont le plaignant est nul autre que le Premier ministre. Il a soutenu que les membres du MSM ont « enn leker prop ». L’ancien ministre du Commerce a souligné qu’il n’est pas prêt à faire de témoignages à l’encontre du Leader de l’Opposition.
Le MSM se réunit aujourd’hui à Dubreuil.