À cinq journées de la fin, il est difficile de pronostiquer quelle équipe sera couronnée championne de la Premier League 2012-13. Si le Curepipe Starlight SC (CSS) est en pole position, il ne devra pas lever les pieds puisque l’ASPL 2000 reste un danger.
Journée après journée, les deux principales équipes, le CSSC et l’ASPL 2000, continuent de se livrer un duel à distance parfait. Deux points seulement les séparent au général. Le CSSC compte 34 points (+24) et l’ASPL 2000 en compte 32 (+18). Tout laisse indiquer que leur confrontation directe sera déterminante.
L’entraîneur de l’ASPL 2000, Joe Tshupula, estime toutefois que son équipe peut faire le break avant cette échéance. « J’ai confiance en mes joueurs. Ils ont du caractère et je suis persuadé qu’ils peuvent faire la différence contre n’importe quelle équipe. D’ailleurs, je pense que nous avons la carrure pour être champions », a-t-il déclaré après la victoire 2-0 de son équipe face à Pamplemousses.
Lors de la 14e journée, les Port-Louisiens auront en face un client sérieux, en l’occurrence le Petite Rivière-Noire FC, bien calé en troisième position. Un match piège pour les hommes de Tshupula puisque l’équipe de l’Ouest peut alterner le bon et le moins bon. De son côté, le CSSC, possède certes une mince avance, mais toujours est-il qu’un match nul contre son principal challenger peut lui permettre au moins de respirer et gérer une difficile situation jusqu’au terme du championnat.
Après un certain flottement, le Cercle de Joachim a aligné trois victoires consécutives pour se placer à la quatrième position. Les Curepipiens peuvent faire une croix sur le titre mais peuvent cependant aspirer à lutter pour la troisième place.
Mais Joachim reste sous la menace de l’AS Rivière-du-Rempart. Le moindre faux pas de l’équipe curepipienne peut lui coûter cher et profiter aux Nordistes. L’AS Vacoas-Phoenix, le Pamplemousses SC et Roche Bois Bolton City luttent dans la deuxième partie du tableau, alors que le Faucon Flacq SC et le Savanne SC prennent de plus en plus la direction de la descente.
Soulignons que Pamplemousses et Petite Rivière-Noire ont un match en main. Leur confrontation avait été stoppée à la mi-temps (0-0) en raison d’un terrain impraticable.