photo archive

Les détenus de la prison de Beau-Bassin contestent la nouvelle politique d’interdiction de la cigarette et autres mesures restrictives actuellement en vigueur au sein des prisons depuis le 1 février.

Au sein de l’établissement, les craintes de dérapage et les mutineries se font sentir. Hier, mardi 19 février à la prison de Beau-Bassin, les détenus ont refusé de manger.

De plus, nous apprenons également que le « lock up » habituel n’a pu se faire à l’heure respective, c’est un peu plus tard que les détenus sont entrés dans leurs blocs. Les détenus ne sont pas d’accord avec la décision de l’administration de la prison d’interdire les cigarettes en milieu carcéral.

Pour rappel, un cas similaire a eu lieu récemment à la prison de Melrose suite à cette annonce, où des détenus avaient menacé de faire une grève de la faim et avaient refusé de manger. D’ailleurs suite à cette situation instable au sein de l’établissement, le Commissaire des Prisons (CP), Vinod Appadoo avait pris la décision d’étendre le délai d’interdiction, jusqu’au 15 février, uniquement valable pour la prison de Melrose.