Le ministre des Terres et du Logement, Abu Kasenally, a fait ressortir hier après-midi au Parlement que le gouvernement ne tolérera pas l’invasion des terres de l’État par des gens aidés en cela par des « political thugs ». « Nous résisterons fermement car nous vivons dans un État de droit. »
Intervenant sur le programme gouvernemental présenté récemment, le ministre des Terres et du Logement a déclaré « que nous ne devons pas oublier les groupes vulnérables de notre société. » « Mon ministère se propose de réserver des terres spécifiques pour les personnes en grande difficulté telles que les victimes d’incendie, les femmes en détresse et les victimes des catastrophes naturelles », a soutenu Abu Kasenally. Il a indiqué que 32 familles vivant dans l’ancienne usine de thé à Dubreuil seront bientôt relogées sur des terres de l’État dans cette même localité. La situation de quelque 70 squatters a été régularisée à Batterie Cassée. De plus, 39 familles de Cité La Cure sont en voie d’être relogées au même endroit. Le ministère étudie également les cas des 961 squatters des terres de l’État.
M. Kasenally a parlé d’un « toit comme un étant un droit fondamental », tout en soulignant que la cohésion sociale et l’intégration culturelle sont aussi des facteurs importants à être considérés dans le développement des régions résidentielles. Cela en tête, le gouvernement s’est, a-t-il indiqué, embarqué dans un programme national de logement qui prend en compte les familles au plus bas de l’échelle mais aussi ceux de la classe moyenne. Une somme de Rs 1,5 milliard a ainsi été identifiée sous le Social Housing Development Fund.
Le ministre a poursuivi en évoquant la National Housing Development Company (NHDC) qui a complété la construction de 509 unités sur dix sites — à Glen-Park, Roche-Bois, La Tour Koenig, Plaine-Magnien, Britannia, Grand Bel-Air, Calebasses, Cottage, D’Epinay et Camp-Diable. « L’allocation de ces maisons aux familles concernées est en cours », a déclaré M. Kasenally. En outre, les travaux d’infrastructures sur 295 lots destinés aux familles de la classe moyenne ont été complétés sur quatre sites à Ville-Noire, Souillac, Glen-Park et Solitude.
S’agissant de l’accord portant sur 1 000 arpents de terre entre le gouvernement et la Mauritius Sugar Producers Association (MSPA), le ministre a déclaré que 160 arpents ont déjà été identifiés pour la construction de 481 unités. M. Kasenally a aussi parlé du programme de roof slabs au bénéfice des familles qui possèdent un terrain mais qui n’ont pas les moyens de poser les dalles ou d’acheter des matériaux de construction.