En attendant la course de préparation en vue du Maiden, The Turf Magazine Golden Trophy sur 2200m, c’est un sprint de 1365m en hommage à Hinterland, cheval champion de 2004, qui est l’attrait principal de la 18e journée. Comme c’est le cas dans les épreuves principales depuis le début de la saison, l’entraîneur Ramapatee Gujadhur met tous les atouts de son côté et essaiera de capitaliser sur deux cartes. La toque rouge est Tandragee et la toque jaune sera portée par Ryder Cup. C’est le premier nommé qui nous a laissé la meilleure impression et on lui accorde de peu l’avantage.
La domination de la casaque bleu électrique et écharpe rouge a été stoppée la semaine dernière par Polar Royale. Gilbert Rousset, qui a signé un fabuleux quintuple, essaiera de continuer sur sa lancée pour revenir encore plus sur son principal adversaire dans la course au titre. Si la compétition monte en tempo, on aura noté une certaine nervosité la semaine dernière et cela n’est pas de bonne guerre. On demandera aux principaux protagonistes de ne pas déterrer la hache de guerre par ces temps où les courses passent par un moment difficile.
Pour en revenir à la course de samedi, Ryder Cup, avec Daniel Moor en selle, n’aura pas d’autre solution que d’essayer de piéger ses adversaires. Le cheval se trouve dans une forme améliorée, mais il pourrait ne pas avoir libre cours à l’avant. Son concurrent pour la position tête et corde se nomme Albert Mooney, le numéro 2 de Gilbert Rousset, qui a cependant hérité d’une mauvaise ligne. Mais toujours est-il qu’il peut influencer le déroulement de la course.