Roshi Bhadain, leader du Reform Party, a réuni la presse hier à rue Meldrum, Beau-Bassin, en présence des membres de son parti pour évoquer des projets qui se font, selon lui, « sans aucune transparence ». « Il y a une dizaine de jours, la municipalité de Quatre-Bornes a alloué un Building and Land Use Permit à Hermes Development Ltd pour la construction d’une Smart City à côté du Bagatelle Dam.

 Pourtant, le projet Heritage City avait été enterré à cause de la proximité avec le barrage et des risques d’effondrement du réservoir. De plus, l’amended plan n’a même pas encore été finalisé. Des permis sont alloués au privé après qu’on ait changé de Chief Executive à la municipalité de Quatre-Bornes et pendant que la presse et la population focalisent leur attention sur le budget. C’est à vous de tirer vos propres conclusions », a-t-il déclaré.

Le leader du Reform Party a aussi évoqué la request for proposal pour l’aménagement de l’Urban Terminal à Rose-Hill dans le cadre du projet Metro Express, l’un des projets phares du présent gouvernement. « Dans la request for proposal qui a été lancée, la location du bail est pour 60 ans et le coût de Rs 19M. Or, un autre chiffre est apparu suite au Conseil des ministres, soit Rs 1 225 000. Comment peut-on passer subitement de Rs 19M à Rs 1 225 000 ? Qui a fait l’évaluation du terrain ? Il faut que l’on s’interroge dessus », dit Roshi Bhadain.

Un seul soumissionnaire

Pour lui, des zones d’ombre planent autour du choix du consortium. « Il y a un seul soumissionnaire, Rose-Hill Transport, que ce soit pour l’Urban Terminal de Rose-Hill ou pour celui de la gare Victoria. Les deux projets se font sans aucune transparence et on se retrouve dans la même situation que Betamax. Tout se fait dans l’intérêt d’un seul », a déclaré l’ancien ministre de la Bonne Gouvernance, tout en soulignant les « drôles de coïncidences » par rapport aux différents contrats mirobolents au profit d’un seul soumissionnaire, en l’occurrence RHT : Uber et feeder buses pour le Metro Express.

À une question de la presse sur les débats budgétaires, il a souligné l’importance d’une réforme pour réduire le déficit budgétaire et la dette publique. Par ailleurs, Roshi Bhadain a annoncé que les nouveaux adhérents de son parti seront présentés la semaine prochaine. « Nous avons commencé une session de travail avec nos nouveaux adhérents. Ils seront 75 personnes à travailler dans les différentes circonscriptions », a-t-il dit.