Rencontrant la presse au Sun trust Building hier, le leader du MSM a déclaré attendre « des propositions sérieuses du Premier ministre Navin Ramgoolam sur la réforme électorale ». Pravind Jugnauth a également présenté cinq nouveaux adhérents de son parti dont deux qui y font leur come-back . Il a également insisté sur la consolidation du parti en vue des prochaines élections générales.
Le leader du MSM a exprimé sa conviction que ces cinq nouveaux adhérents vont oeuvrer afin que le parti, qui fête ses 29 ans cette année, accomplisse sa mission. « Le MSM est un parti qui a toujours été ouvert à toutes les communautés qui font de notre île une nation arc-en-ciel », a déclaré Pravind Jugnauth. « Le MSM est un parti visionnaire qui a emmené des développements majeurs aux secteurs des services financiers, TIC, IRS qui ont contribué à emmener la richesse dans le pays ».
Jagdishwar Goburdhun a été ministre des Coopératives entre 1990 et 1995 et de la Santé entre 1983 et 1990. Il est actuellement coordonnateur de la MPA Cooperative Society Ltd . Marie Danielle Selvon, juriste, a fait ses études en droit à l’Université de Northumbria en Grande-Bretagne. Denis-Claude Grandport, Land Surveyor de profession et travailleur social, est le président sortant du MACOSS. Soopaya Kentish Moorghen est consultant immobilier et détenteur d’un MBA en Construction et Immobilier alors que Shakil Fakeermahamod, comptable de profession, est connu dans les milieux des services financiers et des TIC.
Pravind Jugnauth a saisi l’occasion pour émettre des critiques à l’encontre du Premier ministre et de son gouvernement. Le MSM, dit-il, n’a pas hésité à démissionner d’un gouvernement « qui cautionne la fraude et la corruption » et « qui manque de volonté pour combattre les fléaux sociaux ». « Nou pe trouv enn gouvernman ki pe soutire et ki pe fer nou societe degrade ankor plis… Pena okenn volonte de Navin Ramgoolam pou netoye ek rektifye ». Et d’insister sur l’institution d’une commission d’enquête pour démasquer les barons de la drogue « qui opèrent avec la complicité de personnes proches du gouvernement ».
À l’heure des questions, Pravin Jugnauth dit être toujours dans l’attente de propositions sérieuses du PM au sujet de la réforme électorale et affirme que le Remake de 2000, le MSM et le MMM, iront ensemble aux prochaines législatives.