Le Premier ministre Navin Ramgoolam rencontrera bientôt le leader de l’opposition, Paul Bérenger, et les leaders des partis politiques sur la réforme électorale, a-t-il annoncé lors de son intervention à l’occasion de la célébration du nouvel an tamoul par la Mauritius Tamil Temple Federation.
Le Premier ministre est, à cette occasion, revenu sur le Consultation paper qu’il a présenté et sur les nombreuses réactions qu’il a reçues. Il a observé que cette réforme s’inscrit dans l’esprit de la modernité et de la consolidation de la nation arc-en-ciel mauricienne.
Navin Ramgoolam s’est, par la même occasion, déclaré contre l’organisation d’un recensement qui préciserait l’appartenance communale des citoyens. « Ce serait un pas rétrograde », a-t-il déclaré.
Par ailleurs, le Premier ministre est également revenu sur la proposition concernant le seuil de 10 % pour permettre aux partis politiques d’avoir droit à la proportionnelle. Pour lui, un seuil trop bas risquerait de déstabiliser le pays. Il a observé qu’un groupe de partis qui auraient fait entrer des parlementaires sur la base d’un seuil de 2 % pourrait par exemple s’allier avec un autre parti pour renverser le parti qui aurait obtenu une majorité lors des élections.
Le Premier ministre a aussi lancé une mise en garde contre ceux qui tentent, à travers des « faux journaux », d’éveiller la division communale. Il participera à la célébration organisée au Indira Gandhi Cultural Centre à l’occasion du nouvel an tamoul.