Le Cabinet a agréé aux propositions faites par le comité ministériel présidé par le ministre des Infrastructures publiques et du National Development Unit Anil Bachoo pour reloger les marchands ambulants qui opéraient aux abords du Marché central et dans plusieurs autres rues de la capitale. Il s’agit de l’ancien bâtiment de la Central Water Authority (CWA) qui se trouve près de la Gare Victoria et le Granary Building.
Dans une déclaration au Mauricien hier soir, le président de la Street Vendors’ Association (SVA) Hyder Raman s’élève contre cette décision et réclame une nouvelle rencontre avec Anil Bachoo pour lui exposer la situation. Lors d’une précédente rencontre entre les deux hommes, il ressort qu’ils avaient convenu que les marchands ambulants seraient relogés dans l’ancien bâtiment de la National Transport Authority (NTA) qui se trouve également près de la Gare Victoria et au lieu dit La place des camions à côté de la gare du Nord.
Hyder Raman estime que les propositions ministérielles sont inadéquates. « C’est une décision rétrograde », affirme-t-il. Et de se demander : « Est-ce que le gouvernement a vraiment à coeur de trouver une solution pour les marchands ambulants ? » Le président de la SVA se dit aussi inquiète de la réaction de ces derniers après cette décision du conseil des ministres.