L’écrivain et Nobel de littérature JMG Le CLézio vient en juin non seulement pour le Prix Jean Fanchette mais aussi pour la quatrième réunion in situ de l’Association des lecteurs de JMG Le Clézio. Ceux-ci devraient en effet se rencontrer le 7 juin à la maison Eurêka, Moka.
Cette association de loi 1901 a été initiée en 2004 au cours d’un colloque littéraire qui s’est tenu à Toulouse en France. Lieu d’échange entre les amateurs de l’oeuvre de Jean-Marie Gustave Le Clézio, qu’ils soient simples lecteurs, libraires, éditeurs, écrivains ou chercheurs, cette organisation propose la revue Les cahiers JMG Le Clézio ainsi qu’un site internet. Ces rencontres se tiennent tous les deux ans dans un pays lié à l’oeuvre du grand écrivain.
La première édition a eu lieu en 2007 dans la ville de son enfance, Nice ; la deuxième en 2009 à Vanne en Bretagne, puis la dernière en 2011 au Maroc. Visant à mieux faire connaître l’oeuvre de l’écrivain, en diffusant aussi tout ce qui s’écrit à son sujet, cette organisation permet aussi de découvrir des écrits inédits. Ainsi Issa Asgarally a-t-il l’intention de faire découvrir une nouvelle de l’écrivain et le texte encore jamais publié, intitulé Contre Huntington, auquel il lui est pourtant arrivé de faire allusion.
Actuellement présidée par Isabelle Roussel-Gillet de l’université de Lille, l’Association des lecteurs de JMG Le Clézio compte aussi dans son équipe un rédacteur en chef pour sa revue, Bruno Thibault, ainsi qu’un premier membre d’honneur depuis l’an dernier en la personne d’Alain Mabanckou. Lancée en 2008, la revue annuelle publie des textes critiques, gestes de création, témoignages, notes de lectures et documents inédits. Cette association rassemble plus de 50 membres de tous pays : France, Canada, Belgique, Espagne, États-Unis, Maroc, Maurice, etc.