Le village de Riche-Mare, est sous le choc avec la mort hier d’un bébé de quatorze mois seulement, Devanesamy Ramoodoo. Son père, mécanicien, réparait une voiture quand le vérin qui la soutenait a glissé avant que le véhicule ne s’effondre sur la victime.
Les informations disponibles indiquent que l’accident est survenu vers 12 h 45 hier. Le père de la jeune victime, Kaylasson Ramoodoo, 31 ans, s’affairait à la réparation d’une Lexus de couleur blanche dans la cour. Durant son interrogatoire par les responsables de l’enquête policière, il a expliqué qu’à un certain moment le vérin soutenant la voiture dans laquelle il se trouvait a décroché.
La suite de la scène constitue une véritable hantise pour le père de famille avec la voiture écrasant son fils, qui vient tout juste de fêter son premier anniversaire. Le bébé a essuyé la plupart de ses blessures à sa tête et saignait abondamment après ce coup des plus violents. Il a été transporté de toute urgence au centre hospitalier de Flacq, mais à peine a-t-il été pris en charge par le service médical que son décès a été constaté.
L’autopsie pratiqué par le médecin légiste hier après-midi a attribué la mort du petit Devanesamy Ramoodoo à des « cranio-cerebral injuries ». L’enquête policière sur ce drame se poursuit pour établir les circonstances exactes. Dans un premier temps hier, la Lexus a été transférée au poste de police de Flacq en vue de subir des examens poussés.
Entretemps la famille Ramoodoo est effondrée tandis que le village de Riche-Mare est en pleine consternation devant ce drame. Les poignantes funérailles de Devanesamy Ramoodoo ont eu lieu dans la matinée, en présence de voisins, proches parents ou encore d’anonymes qui ont tenu à lui rendre un dernier hommage. La dépouille de la victime a été inhumée au cimetière de Riche-Mare.