Un gris peut souvent en cacher un autre. C’est le cas de le dire du côté de l’entraînement Maingard où Ted Bassett s’est illustré lors dans The Golden Mafate Cup alors que c’était l’autre gris, à savoir Top Jet, qui était le plus en vue dans le championnat des 4-ans. Toute victoire est cependant bonne à prendre pour Brandon Lerena, qui en profite pour rester au contact de Jeanot Bardottier, le co-leader du championnat des cavaliers, lui aussi vainqueur samedi dernier.
Même si les conditions de l’épreuve principale paraîssaient taillées sur mesure pour Top Jet, la course se révéla au final être un véritable traquenard pour le grand favori. L’absence d’un réel frontrunner était certainement un facteur à prendre en ligne de compte, comme expliqué par Ricky Maingard après la course. « Nous savions qu’il n’y aurait pas de train et je craignais beaucoup Roman Manner si la course était réduite à un sprint. C’est exactement ce qui s’est passé. Notre plan était de lui tomber dessus au passage de la rue du Gouvernement si jamais il n’y avait pas de train mais nous n’avons pas pu le faire puisque Independence a choisi de déboîter aux 600m, ce qui nous mit en troisième épaisseur. On ne gagne pas une course comme ça, c’est très difficile dans des classes pareilles. On est un peu déçu, c’est tout à fait normal mais nous félicitons quand même le vainqueur puisque c’était une très belle course ».
Brandon Lerena, que nous avons rencontré en fin d’après-midi samedi dernier, n’a, pour sa part, pas caché sa déception quand il fut interrogé sur la nouvelle déconvenue de sa monture. « I’m not making excuses for Top Jet but the pace was always going to be a factor. It ended up being his undoing but I can’t complain. In the end, we tried our best but we got beaten by the better horse on the day. I was indeed anticipating the lack of pace. Top Jet did not have enough gas to make it on his own around the 800m and I did not want to use him so early on. Then the horse in front eases it up more. At that moment, I thought I had enough to keep improving but I was then forced out wide. I would have loved to go in front but he just does not have enough speed to do that ».
« Ted Bassett ran with a lot of confidence »
Le cavalier sud-africain n’a toutefois pas tardé à surmonter cette déception puisqu’il visita la winner’s enclosure dans l’épreuve suivante avec Ted Bassett qui sortit la meilleure accélération pour l’emporter. Un succès qui était quelque part attendu vu que sa monture avait manifesté des signes de progrès récemment.  « Ted Bassett’s general well-being has changed. His last run was an encouraging one and today he jumped beautifully. He ran with a lot of confidence. They did ease it up at the 600m but we were hopefully in the right position due to his very good start. The false rails were throwing you out today and I was not making up my mind to wait for the inside run. Ted Bassett again showed good acceleration but he was out of his ground the last time ».
Ricky Maingard a, lui, salué le jockeyship de Brandon Lerena qui a attendu le bon moment pour placer son attaque. « On craignait beaucoup Yoda Man mais cela a été une course de toute beauté. La ligne était en notre faveur et Ted Bassett a pu bien se positionner dans la course. Il a aussi pu trouver l’accélération nécessaire pour faire la différence au finish. Je pense que si Brandon Lerena avait paniqué quand il ne pouvait pas mettre son cheval en action, il aurait eu à le reprendre par la suite. Il a heureusement fait preuve d’un énorme sang-froid et il a attendu, vu qu’il n’y avait aucune autre option ».
Skywalk Luke et Piquet étaient les deux autres montes du Sud-Africain lors de ce 16e acte. « Skywalk Luke has again been disappointing. He just faded tamely. I don’t know what the boss will think but we should probably try the blinkers next time. He’s just not trying too hard at the moment », nous a déclaré notre interlocuteur. Piquet a, quant à lui, subi la loi des jeunes loups affamés dans son épreuve mais il n’a pas démérité pour autant. « Piquet ran a cracker but he’s probably a little bit inferior to the younger generation. He was very courageous though and ran on to the line. But he’ll definitely have his chance when the handicap will be in his favour along with a bit of luck ».