En cette fin de semaine, l’enquête du Central CID au sujet du cambriolage au campement de Navin Ramgoolam à Roches-Noires dans la nuit du 2 au 3 juillet 2011 confirme la « stratégie de la tenaille » avec comme cible majeure l’ancien Premier ministre. C’est du moins ce qui découle des développements dans la guerre des nerfs engagée, avec la nouvelle version des faits consignée par l’ancien partenaire d’affaires de Nandanee Soornack, Rakesh Gooljaury, dans la soirée de dimanche. Depuis ce matin, le bras droit politique et ancien Constituency Clerk de Navin Ramgoolam, le dénommé Dass Chetty, est entendu « Under Warning » en présence de son conseil légal, Me Shakeel Mohamed, des Mohamed Chambers, par des limiers du Central CID au sujet de la « party » qui s’était déroulée dans le bungalow de Roches-Noires dans la soirée du 2 juillet 2011, soit à quelques heures avant les incidents de 1 h 20 et également sur les invités de Navin Ramgoolam à cette occasion. En parallèle à cette enquête, trois autres anciens ministres du gouvernement travailliste battus aux élections générales du 10 décembre, en l’occurrence Anil Bachoo, Satish Faugoo et Lormus Bundhoo, devraient très bientôt se retrouver « in the line of fire » dans des enquêtes pénales.