Les critiques les plus acerbes et les prises de position les plus dures contre les recommandations du rapport du Pay Research Bureau (PRB) émanent de Rodrigues. Le constat d’échec du directeur du PRB, Mohun Parsad Aujayeb, est encore plus criard vu que le chef-commissaire de l’Assemblée Régionale de Rodrigues, Serge Clair, a dénoncé officiellement le PRB dans une correspondance officielle adressée au PM, Navin Ramgoolam, De son côté, le président de la Fédération des Syndicats du Secteur Public (FSSP), Rashid Imrith, réclame la nomination d’un commissaire indépendant pour revoir tout l’encadrement administratif de l’Assemblée Régionale de Rodrigues.
Interrogé par Week-End, hier matin, Serge Clair a déclaré: « Je ne vais pas faire de commentaires sur le rapport du PRB pour Rodrigues à ce stade. J’ai eu une séance de travail avec l’Island Chief Executive et les représentants des syndicats. Après analyse des faits, nous nous retrouvons sur la même longueur d’ondes contre le rapport. » En fin de semaine, suite à cette séance de travail, l’Island Chief Executive suppléant, Hee Hong Wye, a fait parvenir une correspondance dénonçant le PRB au secrétaire au Cabinet, Suresh Seeballuck.
Les termes utilisés dans cette lettre émanant du Chief Commissioner’s Office sont considérés comme très durs contre le PRB. « Both management and trade unions have expressed their strong disappointment and disagreement in connection with the total absence of consideration to what was jointly proposed during the different consultations we had with the PRB on Rodrigues and in Mauritius », écrit l’Island Chief Executive par intérim.
Plus grave encore, le fait que les protestations et les contestations unanimes de l’Administration et des syndicats ne portent nullement sur une question pécuniaire. Les commentaires du gouvernement régional de Rodrigues représentent un véritable indictment du rapport du PRB.
« It is to be emphasised here that the main contentions have nothing to do with pay but with the absence of consideration to almost all the various proposals on the reforms of the administrative framework which were lengthily discussed and agreed during consultations, mainly in terms of the restructuring of the different divisions, the merging of grades and creation of appropriate cadres to move Rodrigues forward », dit l’Acting Island Chief Executive, qui confirme que le chef commisaire a écrit officiellement au PM à ce sujet.
La nomination d’un commissaire indépendant pour revoir l’encadrement administratif pour faire épanouir l’autonomie à Rodrigues fait l’unanimité, que ce soit dans l’administration que dans les syndicats. Le président de la FSSP a écrit au chef de la fonction publique pour réclamer « an independent commissioner be appointed to review the organisational structure of the Civil Servive of the Rodrigues Regional Assembly. »
Toujours en ce concerne le rapport du PRB, Rashid Imrith, qui a été reçu par le secrétaire au Cabinet, vendredi, a formulé une série de propositions, dont le paiement d’une révision salariale intérimaire de Rs 2 000 ou de 22% à tous ceux dont l’augmentation proposée par le rapport du PRB est inférieure à ce montant. La FSSP réclame le départ de Mohun Aujayeb du PRB et que l’exercice d’Errors and Omissions soit confié à un spécialiste de la question salariale.