Une déposition a été faite par Arnaud Ono, 32 ans, un des quatre suspects arrêtés en possession de Rs 1,290,000 à Albion.

Le suspect allègue avoir été menacé avec un revolver par un officier de la brigade antidrogue samedi dernier lors de son arrestation sur la plage d’Albion.

Il raconte dans sa déposition qu’il était en compagnie de son ami Mike et qu’ils attendaient qu’un cousin vienne les récupérer. Un homme s’est approché de lui et aurait braqué un revolver sur son front. D’autres officiers de l’Anti Drug and Smuggling Unit (ADSU) aurait surgi et l’un d’eux aurait déclaré : « depi lontan nou pe rod twa sinwa ».

Par la suite, un officier lui aurait donné un coup de poing au nez. Les suspects ont été emmenés au bureau de la brigade de Rose Belle pour la suite de l’enquête.

Arnaud Ono allègue avoir été agressé au ventre, aux genoux et aux oreilles, puis placé en détention policière. Ne se sentant pas bien, il a fait une demande à la police pour être conduit à l’hôpital, mais en vain. Ce n’est que le mercredi 4 décembre qu’il a été conduit au Tyack Area Health Centre pour des soins, puis reconduit en cellule de Grand Bois.

Ses proches ont retenu les services de Me Sheren Govinden.

Pour rappel, Arnaud Ono se trouve en cellule policière depuis samedi 30 novembre où une charge provisoire « d’aiding and abetting in the commission of a crime » a été logée contre lui.