« Il y a beaucoup à faire, mais les électeurs ont eu raison de nous faire confiance », a déclaré Sandra Mayotte, candidate de l’Alliance Morisien, qui a été élue au No 14.

Ayant récolté 18 204 voix, soit 38.64% des votes de sa circonscription, elle se dit « satisfaite » et surtout « fière » d’être sur le podium avec Alan Ganoo qu’elle qualifie de « géant » dans l’arène politique.

Lancée dans la politique il y a quelque temps, elle incarne désormais un nouveau rapport de force pour l’électorat du No 14.

Sollicitée après la victoire de l’Alliance Morisien, Sandra Mayotte avance que ce triomphe intervient suite au travail ardu accompli ses derniers mois et à la confiance des votants. « Cela n’a pas été facile, mais ça reste un énorme travail dans la continuité », ajoute-t-elle.

Sandra Mayotte se dit également « consciente » que le No 14 est une circonscription qui a été longtemps délaissée. Elle ajoute que son gouvernement considérera les attentes des habitants.

Parmi les priorités de la circonscription, Sandra Mayotte fait état de l’éradication de la pauvreté et des loisirs pour les jeunes.