L'ambassadeur japonais Yoshiharu Kato, le ministre Anwar Husnoo et le RHD de l'hôpital Jetoo, Dr Ismet Nawoor"

L’hôpital Jeetoo sera équipé d’un nouvel appareil de mammographie, financé par le gouvernement japonais au coût de Rs 3 millions. À ce jour, Maurice n’a qu’un appareil de mammographie dans le secteur public, soit à l’hôpital Victoria, à Candos. L’arrivée de ce deuxième appareil permettra de décentraliser les services et surtout d’effectuer des diagnostics précoces. C’est l’annonce faite jeudi par le ministre de la Santé, Anwar Husnoo, à l’occasion d’une signature d’accord entre la direction de l’hôpital Jeetoo et l’ambassade du Japon à Maurice.

Le ministre de la Santé, Anwar Husnoo, a fait ressortir que le nombre de patients atteints de cancers est continuellement en hausse à Maurice, surtout chez les femmes dont la majorité est atteinte du cancer du sein. « 36% des cancers chez les femmes concernent celui du sein. L’appareil que nous avons reçu du gouvernement japonais nous aidera à diagnostiquer ce type de cancer chez les femmes. Valeur du jour, nous n’avons qu’un seul appareil de mammographie qui se trouve à l’hôpital Victoria, à Candos. Avec le deuxième, que nous recevrons, les services seront décentralisés. Les patients issus des régions du sud pourraient aller à Candos alors que ceux du nord pourraient aller à l’hôpital Jeetoo, à Port-Louis », a déclaré le ministre.

Cet appareil de mammographie permettra d’effectuer des diagnostics précoces du cancer du sein et de traiter la maladie. « Le gouvernement japonais offre une subvention humanitaire pour les pays dans le besoin. Nous avons lancé un appel d’offres auquel le ministère de la Santé a répondu.

Ainsi, nous offrons une subvention de Rs 3 millions (78 000 euros) au ministère de la Santé pour l’achat d’un appareil de mammographie et autres équipements, qui seront installés à l’hôpital Jeetoo, d’autant que le nombre de patientes atteintes de cancer du sein à Maurice est inquiétant. Un accord a été signé entre les deux parties dans ce contexte », a souligné l’ambassadeur du Japon à Maurice, Yoshiharu Kato.