L’été rime avec pique-niques au bord de la mer ou exposition prolongée au soleil, mais ces activités anodines vous exposent aux rayons ultraviolets du soleil, très dangereux pour la peau. Outre les coups de soleil douloureux, une exposition excessive au soleil provoque la mort des cellules sensibles de notre peau. Selon le Dr. Laxman Mavarkar, consultant en dermatologie à l’hôpital Apollo Bramwell, cette condition augmente le risque du cancer de la peau.
« Lorsque vous restez trop longtemps au soleil, ses rayons ultraviolets pénètrent les couches de votre peau et détruisent les cellules fragiles. Pour protéger votre corps de ce traumatisme, votre système immunitaire augmente la distribution de sang vers la partie endommagée. C’est alors que votre peau devient chaude et rouge – signes classiques du coup de soleil. Mais les coups de soleil peuvent aussi endommager votre ADN et lorsqu’ils sont fréquents, ils augmentent votre risque de développer un cancer », souligne le Dr Mavarkar.
Des trois types de cancer de la peau les plus connus — le mélanome, le carcinome basocellulaire et le carcinome épidermoïde — le mélanome est considéré comme le plus dangereux. Mortel, il se propage très rapidement et les personnes au teint clair sont souvent les plus à risque.
Si vous jurez par un beau bronzage, sachez donc que contrairement à ce que l’on peut croire, votre bronzage n’est pas le reflet d’une bonne santé, mais démontre que votre peau a été endommagée.
« Lorsque vous bronzez, votre peau est exposée aux rayons ultraviolets du soleil. Les mélanocytes dans votre peau produisent alors de la mélanine, un pigment sombre qui donne la couleur du bronzage. C’est ainsi que votre peau tente de protéger les cellules sensibles de l’épiderme des pires effets du soleil. De plus, les rayons UVA du soleil peuvent endommager le collagène, la protéine qui assure la cohésion et la fermeté de la peau, vous donnant des rides », précise le Dr Mavarkar.
Pour se protéger des dangers du soleil, gardez une bonne crème solaire à portée de main et portez des vêtements qui couvrent vos bras, vos jambes et votre cou. « L’écran solaire joue un rôle important dans la protection de votre peau. Accompagnez-le de hauts à longues manches, de pantalons et de jupes longues faits de tissus légers tels que le coton. Les chapeaux et les parasols sont également utiles pour se protéger des rayons UV », ajoute le Dr Laxman Mavarkar.
Bien choisir son écran solaire
L’efficacité d’un écran solaire se mesure selon l’indice UVA et l’indice UVB. L’effet protecteur d’un écran solaire dépend de son facteur de protection solaire (FPS). Le FPS mesure le niveau de protection contre l’érythème, soit le coup de soleil causé par les effets des rayons UVB. Cependant, ceci ne vous donne aucune information sur le niveau de protection contre les rayons UVA plus nocifs.
Par contre, la méthode Persistent Pigment Darkening (PPD) est la plus connue pour déterminer l’indice de protection UVA.
« Plus l’indice de protection UVA est élevé, mieux vous serez protégé contre ces rayons. Il est conseillé d’utiliser des écrans solaires qui contiennent de l’oxyde de zinc, du dioxyde de titane et du pétrolatum ou d’utiliser des crèmes portant la mention “large spectre UVA/UVB” qui offrent une double protection », explique le Dr Mavarkar.
Toutefois, aucun écran solaire ne pourra vous offrir une protection parfaite contre les effets néfastes du soleil sur votre peau. Même avec une bonne crème solaire, les rayons ultraviolets pourront traverser les couches plus fragiles de votre peau. Vous devez donc aussi vous munir d’autres formes de protection, tels un chapeau ou des vêtements.
Pour que l’écran solaire soit bien efficace, enduisez-vous généreusement au moins 20 minutes avant de sortir. Faites une ré-application régulière si vous nagez ou transpirez beaucoup. Dans certains cas, les écrans solaires peuvent provoquer des allergies. Si vous souffrez de rougeurs, de démangeaisons et de sensations de brûlures après avoir appliquer l’écran solaire, consultez votre dermatologue immédiatement.