Statistics Mauritius estime que le taux de chômage, qui s’était replié à 7,8% en 2014 (soit une baisse de 0,2 point de pourcentage), remonterait à 8% en 2015 avec un total d’environ 46 300 sans emplois, contre 44 800 en 2014. Cette nouvelle estimation de Statistics Mauritius est basée sur les données recueillies lors de la « Continuous Multi-Purpose Household Survey » entreprise de janvier à mars 2015 et sur les récentes tendances. Les résultats fin mars dernier indiquent un taux de chômage de 8,7%, par rapport à 8% pour le premier trimestre 2014. Si l’on procède à des ajustements afin de tenir compte des faits saisonniers, on arriverait, selon Statistics Mauritius, à un taux de 8,1%, contre 7,4% pour la période correspondante de l’année dernière.
La hausse du premier trimestre 2015 est expliquée par la progression de la main-d’oeuvre qui, comparativement au premier trimestre de 2014, est passée de 568 500 à 579 400. Les emplois ont aussi augmenté (+ 5 900 à 529 100) mais n’ont pas suffi pour compenser la croissance de la main-d’oeuvre. Ainsi, le nombre de personnes au chômage a grimpé de 45 300 à 50 300 (soit 4 100 hommes et 900 femmes de plus). « The rise in the level of unemployment is in line with the increase of some 6 800 in the number of persons registered as unemployed at the Employment Information Centres of the Ministry of Labour, Industrial Relations, Employment and Training », souligne Statistics Mauritius.
Selon les données officielles, le taux de chômage chez les hommes a augmenté de 1,2 point de pourcentage alors que chez les femmes une baisse de 0,1 point a été enregistrée. Sur les 50 300 sans-emploi au premier trimestre 2015, on dénombrait 23 500 hommes et 26 800 femmes. Environ 23 300 chômeurs (46%) étaient âgés de moins de 25 ans alors que six chômeurs sur dix étaient célibataires. Le relevé indique également qu’environ 7 500 personnes sans emploi (15%) n’ont pas étudié jusqu’au Certificate of Primary Education (CPE) Level alors qu’un nombre additionnel de 14 900 chômeurs ne possédaient pas le School Certificate (SC) ou un certificat équivalent. Statistics Mauritius indique par ailleurs que trois chômeurs sur dix étaient à la recherche d’un emploi depuis plus d’une d’année et que 5 800 sans-emploi étaient enregistrés comme chef de famille.
Se référant spécifiquement au chômage chez les jeunes (16-24 ans), Statistics Mauritius note que le nombre est passé de 18 400 au premier trimestre 2014 à 23 300 au trimestre correspondant de l’année en cours. Le taux de chômage dans cette catégorie a augmenté de 5,1 points de pourcentage pour atteindre 29,8%. « Like in every country in the world, youth unemployment rate in Mauritius is higher than that of adult aged 25 years and above. The youth unemployment rate is nearly six times higher than the adult rate for men and about four times higher for women », indique Statistics Mauritius.  
Le rapport fait voir en outre qu’environ 50% des jeunes au chômage ont déjà travaillé. « The main reasons reported by the young to leave their job were completion of contract and dissatisfaction with the job », fait-on remarquer. Il est estimé que 15% des jeunes femmes au chômage ont quitté leur emploi en raison de leur mariage pour des responsabilités ménagères. Relevons également que 60% des jeunes sans emploi sont disposés à prendre un travail pour lequel les qualifications recherchées sont en dessous de ce qu’ils détiennent.