Des parents ont manifesté devant le Shri Shamboonath Government School à Camp-Fouquereaux ce matin, contre le comportement jugé inapproprié d’un enseignant. L’inspectorat de la zone a été saisi de cette affaire, mais aucune décision n’a été prise.
Un enseignant, qui a défrayé la chronique dans une école en début d’année, se retrouve de nouveau sous les feux des projecteurs. Transféré à l’école de Camp-Fouquereaux depuis le début du deuxième trimestre, il est considéré comme étant « indésirable » par les parents qui lui reprochent son comportement.
Selon une maman, sa fille qui est en Standard II, lui aurait raconté que l’enseignant en question « kontan li, may li… » Elle affirme n’avoir pas fait cas de cette affaire dans un premier temps, mais d’autres parents ont raconté la même chose. « Quand nous avons appris que cet enseignant avait eu des problèmes dans une autre école, nous nous sommes inquiétés. »
Une rencontre entre les parents et le maître d’école mardi dernier n’a pas permis de parvenir à une solution. Les parents ont donc décidé de manifester devant l’école le vendredi suivant. Ce matin, ils se sont rendus une nouvelle fois à l’école, mais n’ont pas permis à leurs enfants d’entrer en classe, sans avoir l’assurance qu’un autre enseignant en prendra la charge.
L’inspectorat de la zone, qui a animé une réunion avec les parents et le maître d’école ce matin, leur a conseillé de porter plainte à la police.