photo illustration

La Criminal Investigation Division du Sud, agissant sous la supervision de l’ACP Gunga, est en passe de faire voler en éclats un trafic de faux billets de Rs 2 000 mis en oeuvre depuis un certain temps dans cette partie de l’île. Pour l’heure, trois suspects ont été arrêtés, dont deux mineurs âgés de 16 et 17 ans.
Dans un premier temps, c’est la découverte de deux faux billets de Rs 2 000, l’un dans la caisse de la succursale de Stevenhills Ltd de Rose-Belle et l’autre dans une boutique de la même région, dans l’après-midi de lundi, qui devait éveiller les premiers soupçons quant à l’existence de ce réseau.
Deux jours plus tard, la découverte d’un faux billet de Rs 2 000 dans une banque commerciale du Sud n’a fait que confirmer qu’un trafic de « counterfeit notes » était bel et bien réel.
En effet, le propriétaire d’un snack, habitant Chamouny Road, Chemin-Grenier, s’était présenté au guichet de cette banque en vue de déposer la recette du début de semaine. Au moment de procéder aux vérifications, l’employé de banque devait remarquer la présence d’un faux billet de Rs 2 000 parmi la liasse qui lui avait été remise.
Entre-temps, les limiers de la CID avaient déjà appréhendé le suspect Cramah Raj Seetharamdoo, 49 ans, habitant Rose-Belle, qui avait été repéré dans la succursale de Stevenhills Ltd grâce aux images des caméras surveillance. Il a été formellement identifié par le supervisor de la compagnie, avant de comparaître en cour de Grand-Port pour son chef d’accusation provisoire.
C’est dans la journée de jeudi que les deux mineurs ont été arrêtés avant d’être inculpés provisoirement. La police a objecté à la remise en liberté des suspects. L’enquête se poursuit.