« C’est une vengeance politique » destinée à « me dénigrer », s’est défendu le député Kalyan Tarolah, qui aurait été surpris dans les champs de canne en compagnie d’une vice-présidente d’un Conseil de district, selon les auteurs d’une vidéo.

« Les événements présentés au public ne sont pas totalement vrais. Mo’nn zwenn madam-la Petit Paquet pou donn li bann T-shirt. Mo’nn kit li », a déclaré le député face à la presse ce dimanche.

Par la suite, « mo’nn bizin al twalet. Mo’nn al dan karo kann. Enn dimounn inn vinn fer alegasion ki ti ena enn madam dan mo loto », a-t-il soutenu.

S’agissant des vidéos qui circulent sur cette affaire, « kifer pa montre madam-la dan video-la? », a questionné le député. « Je suis une proie facile », a-t-il ajouté. « Il y aura des révélations en temps et lieu.

Pour son homme de loi, Me Anoop Goodary, « beaucoup de faussetés circulent » au sujet de son client. Pour rappel, Kalyan Tarolah a porté plainte pour « Breach of ICT Act » contre un groupe de presse et deux conseillers de village, Rishi Kowlessur et Nawshad Jumun.

La vice-présidente de District council pointée du doigt dans cette affaire a, elle, repoussé toutes les allégations avancées à son encontre.