Le Réunionnais Boris Verbard, finaliste du simple garçons de la seconde étape l’an dernier, devrait revenir cette année

Jake Lam et Malika Ramasawmy ayant passé l’âge, il revient désormais aux plus jeunes, qui étaient déjà là l’an dernier, de défier leurs adversaires venant du continent lors de la première étape du circuit ITF-CAT U14 qui prend son envol dès jeudi au centre national de Petit Camp avec la phase qualificative. Valeur du jour, onze pays dont Maurice y sont engagés, à savoir le Botswana, l’Égypte, le Kenya, Madagascar, la Namibie, La Réunion, l’Afrique du Sud, les Seychelles, la Zambie et le Zimbabwe.

Tous les pays participants offriront un bon plateau aux jeunes locaux en quête d’opposition pour progresser. Si l’an dernier Jake Lam s’était révélé au-dessus du lot en remportant les deux étapes du circuit tant en simple qu’en double garçons, cette fois, ce sont Kenrick Lam, Aaron Rawa, Loïc Gébert, Anesh Mungur, Thavish Ramyead, Sacha Lefébure et Aidan Foo Kune qui animeront les débats chez les garçons, alors que Kelly Leung et Célina Lalloo sont à suivre chez les filles après avoir accumulé également une certaine expérience à ce niveau l’an dernier. Pour le reste de la sélection mauricienne, il s’agira de ne pas rater cette grande première, à l’image de Rushil Seewoosurrun, Rohan Mungla, Clément Bestel, Bhatia Uday en masculin, ainsi que Reese Desaubin et Manasvi Murugan en féminin. Au total, ils sont environ une soixantaine de joueurs à avoir confirmé leur participation garçons et filles confondus.

Du côté des équipes étrangères, on croit savoir que les Réunionnais Boris Verbard et peut-être Raphaël Guilhem répondront une fois de plus à l’appel. Verbard avait été finaliste du simple garçons de la seconde étape. Mais il est aussi probable de voir à l’œuvre une nouvelle génération de joueurs étrangers. Reste que l’essentiel pour les locaux sera de rivaliser au mieux sur l’ensemble des deux étapes. L’an dernier, cette double étape avait servi de rampe de lancement à Jake Lam et à Malika Ramasawmy vers le circuit ITF junior U18 qu’ils devaient intégrer cette année avant de pouvoir éventuellement côtoyer le top 500 jr ITF dans trois-quatre ans, soit à 17-18 ans, s’ils visent le circuit mondial.

Malika Ramasawmy avait été finaliste du simple filles de la première étape. Mais ces deux joueurs, surtout Jake Lam, avaient quand même intensifié leur préparation en effectuant des tournées à l’étranger durant plusieurs mois. Ils avaient participé notamment aux Masters africains U14 de Tunisie avant de rentrer à Maurice pour effectuer les derniers réglages techniques avant d’aborder le circuit. C’est dire que la présente sélection pourrait être mise à rude épreuve dans le cas contraire.

La phase finale de la première étape est prévue le lundi 4 novembre et la seconde étape se disputera du 4 au 7 novembre. Par ailleurs, une camp d’entraînement de trois jours a débuté hier à Petit Camp sous l’expertise du Sud-Africain Andre De Beer. Cet exercice réunit les joueurs malgaches, mozambicains, zimbabwéens et mauriciens. Ces derniers sont Loïc Gébert, Aidan Foo Kune, Anesh Mungur (g), Manasvi Murugan et Reese Desaubin (f). Andre De Beer, qui est arrivé samedi, rentrera en Afrique du Sud demain.

La sélection mauricienne
Garçons : Kenrick Lam, Aaron Rawa, Loïc Gébert, Anesh Mungur, Thavish Ramyead, Sacha Lefébure, Aidan Foo Kune, Rushil Seewoosurrun, Rohan Mungla, Clément Bestel, Bhatia Uday
Filles : Kelly Leung et Célina Lalloo, Reese Desaubin et Manasvi Murugan