Jason Ah Chuen et Amélie Boy ont relevé le défi en enlevant la finale du simple U14 de la première manche du circuit ITF-CAT hier au centre de tennis de Petit Camp. Opposés tous deux à des Malgaches, le premier a fait chuter 6-2, 6-4 le grand favori, Miary Zo Rakotondramboa. Par contre, l’autre a fait valoir sa cote de favorite en venant à bout de Sariaka Radilofe, son adversaire directe, 6-4, 6-4. En U12, la Réunionnaise Anita Hutellier et le Seychellois Damien Laporte ont été à l’honneur.
Ce sont les quatre meilleurs joueurs du tableau en U14 qui se sont affrontés dans la phase finale de cette première manche. Et cela a donné lieu à une bonne dose de suspense. D’abord chez les filles avec Amélie Boy qui s’est fait de grosses frayeurs en se faisant mener 4-0 dans le premier set. Assaillie par la Malgache, elle laissera passer l’alerte et retrouvera juste à temps ses repères pour renverser le score en sa faveur et s’offrir cette première manche 6-4. On a eu chaud…
Plus puissante au service et sur ses coups droits, la Mauricienne, une fois bien installée dans son match, mena 4-1 dans le set suivant en réussissant le break juste avant. Mais sa confiance s’ébranla tout de suite après lorsque la Malgache aligna trois jeux d’affilée, cela assorti d’un break à 3-4 avant d’égaliser à 4-4. Simple échange de politesse, dira-t-on.
Toujours est-il que, poussée dans ses derniers retranchements et parfois piégée par son adversaire très solide en fond de court et pas facile à déborder, Amélie Boy, trouvera quand même la faille en redevenant plus consistante et agressive. Elle conservera son jeu de service pour se détacher 5-4 avant de planter rageusement un dernier break en guise de sortie pour s’imposer 6-4. Car ce dernier jeu a failli lui échapper quand elle concéda deux balles de match avant de conclure une fois l’avantage acquis.
« Dès fois ça m’arrive de perdre ma concentration… Je suis trop pressée de conclure. Mais maintenant, j’arrive à retrouver mon calme, comme aujourd’hui (hier), pour retrouver ma confiance. Je me motive… C’est dans la tête. Je suis contente d’avoir gagné et conservé mon titre. Car en fait, je m’attendais d’être en finale, sans pouvoir dire que j’allais la remporter. Mais c’est fait. Maintenant, j’attends la seconde manche pour confirmer », nous avoua la joueuse.
Revanche
Cette victoire lui permet de prendre une belle revanche sur la Malgache qui l’avait battue déjà deux fois cette année au tournoi d’Afrique australe en Namibie, puis aux championnats d’Afrique de la catégorie au Kenya. Avant ça, elles s’étaient partagé une victoire chacune en U12 en 2011 dans le même circuit à Maurice. Depuis six mois environ, Amélie Boy s’entraîne en alternance avec la fédération et son coach privé, la Française Stéphanie Sagaspe. Et ce triumvirat semble bien fonctionner.
« Derrière chaque tournoi qu’elle va jouer, il y a une préparation physique et tactique à mettre en place pour donner une direction à son jeu offensif et toujours porté vers l’attaque. C’est cet aspect de son jeu qu’on veut garder pour qu’elle avance de manière ordonnée. Avant ce n’était pas le cas », confie très convaincu le coach.
En finale U14 garçons, Jason Ah Chuen a lui aussi cartonné face au Malgache Miary Zo Rakotondramboa. Ils s’étaient affrontés déjà quatre fois depuis 2011. La première fois, c’était en U12 dans le même circuit où ils prirent tour à tour le dessus sur l’autre. Et la deuxième, c’était cette année au tournoi juniors d’Afrique australe et aux championnats d’Afrique juniors au Kenya où ils signèrent une victoire chacun.
Leur cinquième duel est revenu au Mauricien. Plus offensif, Ah Chuen plia le premier set aidé d’un break au 4e jeu (3-1). Mais il fut accroché dans la manche suivante après avoir mené 2-0. Le Malgache égalisa jusqu’au 8e jeu (4-4) avant de céder dans les deux derniers jeux. « J’avais déjà mal entamé la partie et dans le second set, la solution n’a pas suffi pour faire la différence. Je ne suis pas déçu… J’espère qu’elle suffira, si on se croise à nouveau dans la seconde manche », a prévenu le Malgache en se gardant de livrer son secret.
Hier, il n’avait pas la puissance pour gêner le Mauricien. « Il attendait que Jason fasse des fautes pour revenir et serrer le jeu. Et puis, il était limité face au coup droit lifté de Jason », observa Jacob Rasonlondrazana, coach de Jason Ah Chuen. Ce dernier abordera donc aujourd’hui la seconde étape du tournoi en tant que grand favori. « J’essaierai de commettre moins de fautes et monter plus souvent au filet. Je gardera toujours mon calme, comme dans cette finale (hier) car le score est assez serré, même s’il ne reflète pas l’intensité du match », s’est-il réjoui.
Jason Ah Chuen en duo avec Anthony Kwok Yin Siong a aussi remporté la finale du double garçons aux dépens des Malgache Miary Zo Rakotondramboa et Vahia Rabarijoana. En finale du double U14 filles, Amélie Boy, associée à la Malgache Sariaka Radilofe, s’est aussi imposée 6-1, 6-1 face aux Réunionnaises Catherine Roche-Calie Nivarosa. La finale du double U 12 garçons se poursuivra cet après-midi après une suspension hier pour cause de pluie.