Dylan Foo Kune et Ryan Wong sont passés à la trappe. Ils n’ont pas tenu le coup face aux Sud-Africains Rossouw Norval (W.C.) et au qualifié Ruben Alberts, hier, dès le premier tour du simple hommes du tournoi Wanderers ITF U18 à Johannesburg. Le premier s’est incliné 5-7, 6-3, 7-6 (4) et l’autre 1-6, 4-6. Par contre, Shannon Wong n’a pas raté son entrée en matière, l’emportant 6-4, 4-6, 6-0 face à la Sud-Africaine Danielle du Plooy. Mais la Mauricienne affronte aujourd’hui l’autre Sud-Africaine et n°2 du tournoi, Janet Koch.
Le rayon d’espoir risque bien de s’éteindre aujourd’hui car Shannon Wong (853e) affronte une adversaire qui lui est nettement supérieure au ranking (164e junior mondiale ITF). Mais l’expérience est tout ce qui comptera le plus. Janet Koch a écrasé au premier tour sa compatriote Dominique West 6-1, 6-1 et est bien partie pour avancer dans le tableau. On note aussi que l’Indienne Rikeetha Pereira (7) est la seule des huit têtes de série à avoir chuté dans ce premier tour contre la Sud-Africaine Caitin Herb (W.C.), 2-6, 2-6.
Dans le tableau du simple hommes, les deux Mauriciens n’ont donc pas fait long feu. Pas vraiment étonnant face à des Sud-Africains qui sont autant coriaces à domicile que hors de leurs frontières. Mais ces derniers ont quand même subi quelques revers. Car aucun de leur cinq têtes de série n’est passé, certains tombant devant leurs propres compatriotes. Parmi le victimes se comptent le n°2 Okkie Kellerman (241e), qui plia 2-6, 1-6 face à Trent Botha, le n°4 François Kellerman (308e), le n°5 Lloyd Harris, le n°6 Courtney Lock et le n°8 Philipe de Bruyn.
Six joueurs étrangers ont toutefois fait fi de l’opposition, à l’image du grand favori, le Burundais Guy Orly Iradukunda qui l’emporta 6-3, 3-6, 7-6 (5) contre Zahnre de Kock (Q), de l’Ivoirien Gueninie Quattara (6-3, 6-4 contre Rhys Milne), du Malawite Chisomo Lumeta (6-4, 0-6, 6-4 contre Kobus Sauerman), du Kenyan Ismaël Changawa Ruwa Mzai (3) (6-3,6-3 contre Philip Franken), du Tunisien Aziz Dougaz (7) (6-3, 4-6, 6-2 contre Christiaan la Grange) et du Nigérian Joseph Imeh Uboon (6-3, 7-5 contre Hubert Bedenhorst). Combien d’entre eux survivront au 2e tour ? D’autant qu’ils sont encore dix Sud-Africains à poursuivre le tournoi. Pour rappel, ils étaient 22 Sud-Africains en lice pour le titre du simple hommes et autant pour celui du simple dames.