Après le cyclisme et le marathon, Orange se lance dans le tennis de table. En effet, l’Association mauricienne de tennis de table (AMTT) et Mauritius Telecom, à travers sa filiale Orange, ont signé un accord en vue des championnats nationaux qui se tiendront ce dimanche au Centre national de tennis de table à Beau-Bassin. Les représentants des deux parties se sont réunis hier, dans les locaux du Comité olympique mauricien (COM) pour en parler.
Pour Ashita Beenessreesingh, présidente de l’AMTT, ce partenariat démontre tout le sérieux de l’association, qui a fait de la formation son cheval de bataille. « Nous avons lancé le projet Baby Ping avec comme objectif les JIOI de 2015 », a-t-elle rappelé durant son intervention.
Elle a aussi parlé de la bonne performance des huit jeunes pongistes qui avaient été en stage à La Réunion. « Tous ces jeunes sont issus du projet Baby Ping et ils ont fait bonne impression sur nos voisins de l’île soeur. Maintenant, avec l’appui indéfectible des sponsors, nous espérons pouvoir réaliser notre objectif aux prochains JIOI. »
Sandra Jean-Louis, responsable de la communication d’Orange, a parlé du partenariat qui unit la marque au sport. Après le cyclisme, une association qui dure depuis 2003, et l’athlétisme avec le Marathon Orange (2008), MT se lance dans le tennis de table pour la première fois. « C’est la première fois que MT se lance dans le tennis de table et nous souhaitons que ce partenariat sera bénéfique pour les deux parties », a déclaré Sandra Jean-Louis.
Elle a aussi rappelé que le but de ce parrainage est de promouvoir la pratique du sport parmi les jeunes. « Nous voulons aider le tennis de table, qui est une discipline olympique depuis de nombreuses années. » Elle a déclaré qu’Orange et le tennis de table partagent les mêmes valeurs. « Nous prônons le dépassement de soi, comme les pongistes. De plus, cette discipline est accessible au plus grand nombre. »
L’entraîneur national, Rajessen Desscann, a abordé l’aspect technique de la compétition. Selon les règlements, un pongiste a droit à deux inscriptions. « Il pourra s’inscrire dans sa catégorie et dans une catégorie supérieure. »
Il a dressé un tableau des favoris, présentant Allan Arnachellum, Warren Li Kam Wa en favoris chez les messieurs, et Widaad Gukhool et Isabelle Chowree comme les plus sérieuses prétendantes chez les dames. « Mais il faudra tout de même se méfier des jeunes, à l’image de Wassiim Gukhool, ou de Jason Pontoise et Omar Ahmed », a-t-il prévenu.
Le ton est donc donné.