Ils ont eu la main heureuse lors du tirage des montes pour le Week-end International (WEI), tenu dans la soirée d’hier, au Ravenala Attitude Hotel, à Balaclava. Sur le papier, le Brésilien Manoel Nunes, l’Irlandais Seamie Heffernan et le Mauricien Jameer Allyhosain devraient réaliser une bonne performance pour cette double journée de courses qui marque traditionnellement la fin de la saison au Champ de Mars.

Brin de causette entre Robbie Fradd et Manoel Nunes,
deux cravaches qui ont fait vibrer
le Champ de Mars cette saison

C’est dans une ambiance bon enfant que s’est déroulé l’exercice du tirage pour l’attribution des montes, dernière mise en place avant les choses sérieuses sur la piste. Un exercice qui a démarré avec du retard et en l’absence des jockeys français Maxime Guyon, Aurélien Lemaître et la jockey femme Mickaëlle Michel. Les entraîneurs Ramapatee Gujadhur, Gilbert Rousset, Patrick Merven, Shyam Hurchund et Preetam Daby ont eux brillé par leur absence. Ayant tiré le numéro 6 pour les ‘seeded horses’, Jameer Allyhosain sera notamment en selle sur The Byzantine, Virtue, Till Dawn et Hoppertunity samedi. Lors du tirage pour les autres montres, il s’est vu attribuer Castle, Streetbouncer et Alaadel. Pour la journée dominicale, le meilleur local boy 2018 sera en action sur Afdeek et Al Mariachi, deux chevaux têtes de série, ainsi que Dark Liability, Entrée et Burwaaz. « Je ne peux pas me plaindre avec les montes que j’ai décrochées. Je connais déjà quelques chevaux. Cependant, je pense que Hoppertunity, Afdeek et Al Mariachi semblent être mes meilleures chances, à première vue. La seule chose qui est sûre est que je connais la piste du Champ de Mars pratiquement mieux que tous les jockeys (rires) ». Un des jockeys les plus suivis ce week-end, sera sans doute le Brésilien Manoel Nunes, « Crack jockey » vainqueur de la Coupe d’Or 2018 avec Hard Day’s Night, il retrouve le WEI après 10 ans.

« Surely i want to top the list. But much will depend on my rides. Hopefully I can bag at least a winner for each meeting. By Pass, Racing For Fun, Purple Rock (ndlr : samedi), British Pound and Two Moon Junction (dimanche), are among my best chances ». Malin, il n’a cité que les ‘seeded horses’. À cette liste, il faut ajouter Arctic Flyer, Bouclette Top et Nightingale Lane, pour la 37e journée, Emaar, Al Shibaa, Aware et Kimberley pour le 38e acte. Vainqueur de17 victoires en 53 montes avec un strike rate élévé (32 %) dans le tiers d’une saison 2018 auquel il s’’est invité, associé à l’entraînement Amardeep Sewdyal, il dit ne pas connaître personnellement les chevaux qu’il a tirés. Par contre et en bon professionnel il se dit « ready to attack, as i am aware some of my fans will expect much from me ».

Nooresh Juglall et son épouse durant l’exercice
du tirage pour l’attribution des montes des jockeys

L’Irlandais Seamie Hefferman, la seule cravache européenne sur place — Aurélien Lemaître et Mickaëlle Michel sont attendus demain, tandis que leur compatriote Maxime Guyon débarquera samedi matin — a aussi été bien servi pour sa première participation au Champ de Mars. Avec Rinjani, Ocean Drive South, Moonrise Sensation (épreuve principale de samedi), Dante’s Rock, Avail et Bad Attitude comme chevaux têtes de série, s’ajoutent Speed Limit (épreuve phare de dimanche), Student Grant, Jullidar, Apollo Star, Come On Sonny, Desert Thief et Kali’s Champ. À souligner que Robbie Fradd, la Cravache d’Or 2018 et tenant du titre du WEI, n’a pas hérité la moindre monte de l’établissement Rousset. Cependant, il a comme atout Southern Sun, Blow In The Box et Bonjour Baby.