Lors du Salon Top Resa tenu la semaine dernière à Paris, Maurice a eu l’occasion de consolider ses liens pour le développement touristique. Le Chairman de la Mauritius Tourism Promotion Authority a ainsi signé un Protocole d’Accord de Coopération Touristique entre l’île de la Réunion Tourisme et la Mauritius Tourism Promotion Authority avec Jacqueline Farreyrol, Présidente de l’île de la Réunion Tourisme. Cet accord porte sur la promotion du concept des îles Vanille, la nouvelle marque des Îles de l’océan Indien, sur le marché français.
Étaient présents à cette cérémonie de signature, des représentants de Madagascar, Mayotte, la Réunion et des Seychelles. Pour Robert Desvaux, cette initiative permettra d’améliorer la visibilité des îles de l’océan Indien et d’attirer davantage de touristes.
Le concept Îles Vanille est un regroupement des îles de l’OI – Maurice, Réunion, les Seychelles, Madagascar, les Comores – afin de mettre leurs valeurs ensemble pour développer l’échange touristique entre elles. Estimant que le secteur touristique est une épine dorsale pour ces îles et face à la concurrence de nouveaux produits de tourisme balnéaire, la MTPA indique qu’il est primordial de s’allier pour réussir à garder ou accroître ses parts de marché. Ainsi à travers cet accord, qui a été signé mercredi dernier à Top Resa International French Travel market à Paris, les offices du tourisme se sont mis d’accord sur un marketing croisiériste. Ce protocole portant sur une collaboration de 2011 à 2013 entre la MTPA et l’IRT de l’île de la Réunion poursuit plusieurs objectifs, notamment de renforcer l’attractivité culturelle des territoires et des destinations touristiques, d’accroître la qualité d’accueil et des services des sites équipements et événements culturels proposés aux touristes et de renforcer et fortifier le processus de coopération et intégration régionales afin de développer le tourisme dans la région.
Ainsi, en vue de promouvoir l’activité touristique dans la région, Maurice et la Réunion ont convenu d’exécuter un Plan D’action Immédiat qui se décline en plusieurs stratégies, tels que le marketing touristique pour stimuler l’élaboration de politiques et de plans spécifiques d’action afin de rendre possible le développement de produits touristiques. Maurice et la Réunion joueront un rôle moteur dans le développement du concept des Îles Vanille. « Cela nous permettra de mener des opérations de formation, d’échange de savoir-faire et de promotion en commun », indique Robert Desvaux. Les autres aspects qui seront abordés dans ce Plan D’action Immédiat sont le transport aérien et maritime, la coordination avec le secteur privé, la culture et l’identité, la participation de la communauté, la formation, le cadre juridique et les indicateurs de durabilité. Accessibilité, qualité, solidarité et compétitivité seront les points fort de ce positionnement qui s’appuiera sur l’identité culturelle de chaque île. L’exotisme, les émotions et patrimoine de l’océan Indien et la variété d’expériences à partager seront mis en valeur.
Pour un meilleur positionnement au niveau international, la mise en place du concept Îles Vanille comme l’image de marque des îles de l’océan Indien, explique Robert Desvaux, permettra d’optimiser la communication, de créer une approche commune de visibilité pour conquérir de nouvelles clientèles et exploiter la clientèle existante, sans sacrifier l’authenticité de chaque île.